Pour une censure sévère dans la musique congolaise - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Pour une censure sévère dans la musique congolaise

Kinshasa, 04 octobre 2018 (ACP).- Des parents contactés jeudi à Kinshasa par l’ACP ont plaidé pour l’application d’une censure sévère dans la musique congolaise  afin de combattre l’immoralité qui bat son plein dans les thèmes des chansons et des vidéos diffusés sur les antennes de différentes chaines de télévision et de radio en RDC.

Ils souhaitent que l’autorité compétente puisse envisager des mécanismes lui permettant d’avoir un contrôle sur toutes les  voies de diffusion de ces œuvres, qui contribuent à la dépravation des mœurs, principalement sur les réseaux sociaux auxquels les artistes recourent pour publier en toute liberté.

Une mère d’une famille a proposé l’organisation des forums de lutte contre la dépravation des mœurs, devant mettre ensemble les parents, les enseignants, les psychologues, les musiciens, les responsables des médias et autres opérateurs culturels, en vue d’une réflexion profonde autour du fléau.

Elle s’est interrogé, par ailleurs, s’il est une exigence, de nos jours, pour les artistes d’insérer dans leurs œuvres des insanités et des obscénités pour mieux Un chef d’établissement scolaire a, cependant, recommandé à l’Etat d’infliger des sanctions aux chaines de télévision et de radio qui diffusent ce type des chansons. ACP/DNM/JGD

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR