Préalable pour l’octroi des certificats d’enregistrement en RDC

Kinshasa, 18 Mai 2017(ACP).- L’informatisation des services  d’archivage cadastral est un préalable  pour mettre fin au long processus pour l’obtention d’un certificat d’enregistrement, a indiqué jeudi l’ingénieur Bony Kabeya, cadre à la circonscription foncière de Kasa-Vubu au cours d’un entretien  avec un journaliste de l’ACP.

Il a fait savoir que les mauvaises conditions d’archivage de documents cadastraux observé jusqu’à ce jour dans les circonscriptions foncières, figurent parmi les obstacles à la simplification des démarches liées à la délivrance de titres fonciers. M. Bony note que les mauvaises conditions d’archivage favorisent la disparition des documents, la falsification et même le dédoublement des titres cadastraux.

La simplification de ce processus nécessiterait aussi une restructuration de  l’administration foncière en vue de  réduire, d’une part les étapes à suivre des documents  et d’autre part, un rajeunissement du personnel, ajoutant que celui-ci devrait  bénéficier d’un renforcement en capacité de travail adapté aux standards internationaux.

L’administration foncière a-t-il dit, pratique encore des méthodes révolues, loin de garantir la sécurité numérique des documents cadastraux.

M.Bony a rappelé que le Secrétaire général des Affaires foncières, Léon Ntondo, avait dans une interview récente à la télévision, affirmé que son administration a déjà effectué des progrès pour que dans les  tout prochains jours, la délivrance des titres ne dure  que 15 jours en lieu et place  de plusieurs mois voire des années. ACP/FNG/Kayu/FMB

Share This Post