Présentation du spectacle «Nazali lokola yo, je suis comme toi» – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Présentation du spectacle «Nazali lokola yo, je suis comme toi»

Kinshasa, 13 sept. 2018 (ACP).- Un conglomérat d’artistes des compagnies «Théâtre des intrigants» et «Théâtre national congolais» ont produit un spectacle intitulé «Nazali lokola yo, Je suis comme toi», œuvre du metteur en scène Michel Faure, a annoncé jeudi à l’ACP le directeur artistique adjoint de de la compagnie Théâtre des intrigants, Edgar Kulumbi. La conception de cette œuvre est partie du constat de son auteur selon lequel la femme est souvent l’objet de la maltraitance des hommes dans les sociétés africaines. Les femmes africaines sont marginalisées à tous les niveaux, qu’il s’agisse de l’éducation ou de l’accès aux postes de responsabilités politiques ou administratives.

Selon Edgar Kulumbi, ces discriminations touchent plusieurs aspects de la vie, notamment la prise de décisions dans les ménages, le droit à l’héritage et l’accès aux crédits. Chaque jour, a-t-il dit, des milliers de femmes sont victimes des inégalités et des violences physiques ou  sexuelles de tout genre. «C’est tout simplement une violation des droits fondamentaux de la personne humaine», a renchéri Edgar Kulumbi. «Nazali lokola yo, Je suis comme toi » parle de toutes les difficultés quotidiennes de femme congolaise, en s’appuyant sur le protocole de Maputo, qui reste un idéal à atteindre.

Pour sa part le metteur en scène  Michel Faure a remercié le public venu nombreux à ce spectacle, précisant qu’il collabore depuis plus de vingt-cinq ans avec. Ce spectacle est la sixième mise en scène de la collaboration entre Michel Faure et la compagnie Théâtre des intrigants, après Misère (1991), le président de maxime N’debeka (1995), la métamorphose (1999), la guerre ou l’amour ? (2010) et Nazali Kinshasa (2016).  Edgar Kulumbi a soutenu qu’il était important de réfléchir autour de  la question de la place de la femme dans la société congolaise, au moment où le gouvernement de la République a ratifié le protocole de Maputo qui porte sur les droits des femmes en Afrique.

ACP/Fng/ZNG/DNM/JGD

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR