La Princesse Sarah Zed félicite le gouvernement de la RDC sa réponse à la maladie à virus Ebola à Bikoro

La redaction
13 juin 2018

Kinshasa, 13 juin 2018 (ACP).- La Princesse Sarah Zed de Jordanie, en séjour à Kinshasa, a félicité le gouvernement de la République Démocratique du Congo par son ministre de la Santé, Oly Ilunga Kalenga, pour sa réponse rapide à l’épidémie de la maladie à virus Ebola qui sévit actuellement la zone de santé de Bikoro et ses environs dans la province de l’Equateur.

Son Altesse royale, la Princesse Sarah de Jordanie qui séjourne en RDC du 10 au 14 juin 2018, l’a déclaré mardi à l’issue d’une audience que lui a accordée le ministre de la Santé dans son cabinet de travail.

La Princesse Sarah Zed a également salué la collaboration entre le ministère de la Santé et les différents partenaires internationaux, grâce à laquelle il a été confronté de manière rapide, professionnelle et collégiale ce qui pouvait être une épidémie avec des conséquences dérangeantes à travers le monde.

« Je suis également venue en RDC pour discuter de la situation nutritionnelle concernant en particulier les femmes, les filles, les nouveau-nés et les enfants », a-t-elle déclaré, ajoutant  qu’ensemble avec le ministre de la Santé, ils ont trouvé une cause commune, notamment les mille premiers jours de la vie d’un enfant, de sa conception jusqu’à son deuxième anniversaire, une étape importante pour la mère et l’enfant. Selon la Princesse de Jordanie, si la mère et l’enfant reçoivent une bonne alimentation pendant ces jours, on peut vivre dans la prospérité et construire une société capable de se développer.

Un enfant mal nourri pendant cette période, a expliqué la Princesse de Jordanie, peut présenter un retard développement et aussi mental. « Beaucoup de potentiels peuvent être perdus durant cette étape, avant même qu’il commence sa scolarité. Nous devons essayer de travailler durement sur ces mille premiers jours afin d’assurer que le peuple congolais jouisse de son plein potentiel », a-t-elle souligné, félicitant toutes les mères et grand-mères congolaises qu’elle a rencontré avant cette visite qui se battent pour le bien-être de leurs enfants. ACP/FNG/YHM/BSG/JFM/KGD.

share Partager