Les professionnels des médias outillés par la CENI en vue de fournir des informations fiables - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Les professionnels des médias outillés par la CENI en vue de fournir des informations fiables

Kinshasa, 06 déc. 2017(ACP).- Le rapporteur de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Jean-Pierre Kalamba Mulumba, animé mardi et mercredi, au centre d’informations de cette institution d’appui à la démocratie, des matinées pédagogique à l’intention des professionnels des médias, en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers, en vue de leur fournir des informations fiables destinées au public.

Jean-Pierre Kalamba a, au cours de cette activité, expliqué aux participants la portée exacte des contraintes d’ordre technique, sécuritaire, logistique, légal et financier que les journalistes doivent maîtriser afin de mieux informer leurs publics sur les questions se rapportant au processus électoral, à la possibilité du respect du calendrier électoral et la réussite de ce dernier, avant de les inviter  à puiser les informations électorales à la source.

Le rapporteur du Conseil supérieur de l’audio-visuel et de la communication (CSAC),  Chantal Kayimbo, a, dans un exposé axé sur l’éthique et la déontologie en journalisme, défini quelques concepts-clefs du journalisme tels que la presse patriote qui joue le rôle de chien de garde, fait participer les citoyens à toute discussion concernant la gestion de la cité et dans le cadre du processus électoral, le journaliste, bon citoyen et patriote, consistant à veiller à l’intérêt.

« Nous connaissons tous la puissance des médias qui sont capables aussi bien du meilleur que du pire. Cette influence est décuplée aujourd’hui par les nouvelles technologies de l’information et de la communication qui pousse à une rapidité de la circulation de l’information qui, sans la technicité du journaliste, est appelé à pratiquer les vérifications d’usage avant diffusion», a-t-elle fait remarquer, avant de souligner que cette influence peut entraîner une situation incontrôlable dans la dissémination de l’information électorale, si elle n’est pas correcte.

 En ce qui concerne le processus électoral en cours, elle a ajouté que le journaliste doit  constamment se référer à son code de déontologie et d’éthique professionnelle afin de former des citoyens responsables.

Le président de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), Kasonga Tshilonga a, quant à lui, remercié les autorités de la CENI pour cette formation et  demandé de l’étendre aux journalistes des provinces. ACP/Fng/May

Recommended For You

About the Author: La redaction