Randgold  décide de garder ses engagements en RDC - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Randgold  décide de garder ses engagements en RDC

Kinshasa 18 avril 2017 (ACP).- M. le président de kibali et PDG  de Randgold , Mark Bristow ,  a déclaré, au cours d’un point de presse organisé mardi à kinshasa que Randgold garde ses engagements en RDC  car convaincu que  le gouvernement de ce pays  a la volonté et la capacité de travailler pour assurer  son avenir.

Pour Mark Bristow, randgold continue à investir dans l’exploitation et à ouvrir la voie du développement au nord-est de la RDC comme nouvelle région minière aurifère majeure,  son engagement avec le pays et ses habitants est également évident dans  ses  investissement substantiels dans le développement économique local et les programmes de développement communautaire.

Il a aussi fait remarquer  que   la décision du  gouvernement de la RDC  de revoir    le  code minier 2002 en vue  de maximiser les revenus de l’Etat pourrait avoir un impact très négatif non seulement sur l’industrie minière mais aussi l’économie du pays.

« Maintenant plus que jamais la RDC devait se concentrer sur la conservation de ses investisseurs existant et attirer des nouveaux,  en  espérant  que le gouvernement impliquera le secteur minier dans l’examen proposé pour obtenir un résultat au mieux des intérêts de l’économie congolaise ainsi que du  secteur minier du pays »  a-t-il propose.

kibali a terminé 2016 avec une performance crédible après avoir fait face à une série de défis opérationnels ainsi que des contraintes imposées par la flexibilité limitée des mines à ciel ouvert, a encore dit M. Mark Bristow, avant de souligner  que l’équipe de kibali a réussi à maintenir  le développement de la mine souterraine sur la bonne voie, en construisant  et en commandant quatre usines ultrafines dans le circuit métallurgique ainsi que les travaux progressifs sur la deuxième nouvelle central hydroélectrique qui a été mise en service au mois de février de cette année.

La mine prévoit une production d’environ 610.000 onces d’or  en 2017, contre 585.000  en 2016. la production annuelle devrait augmenter à environ 750.000 onces à partir de 2018 quand  l’exploitation souterraine sera entièrement fonctionnelle.ACP/FNG/Kgd

 

Recommended For You

About the Author: La redaction