La RD Congo au 32ème colloque international du CREDAF au Togo - Agence Congolaise de Presse (ACP)

La RD Congo au 32ème colloque international du CREDAF au Togo

Kinshasa, 24 mai 2017(ACP)- Une délégation de la Direction générale des impôts(DGI)   conduite par Mboko Djandira, directeur  de la législation, a participé, du 22 au 24 mai à Lomé au Togo, au troisième colloque international du Centre des rencontres et des études des dirigeants des administrations fiscales(CREDAF) sous le thème : « La mobilisation des recettes fiscales : quelles actions pour une administration fiscale efficace », a appris  l’ACP mercredi d’une source proche de cette Régie financière.

Selon la source, cette rencontre s’inscrit dans le cadre du prolongement du programme d’action d’Addis-Abeba et des objectifs du développement durable(ODD) adoptés en 2015 par la communauté internationale.

Chaque année, précise-t-on, les membres du CREDAF retiennent pour leur colloque annuel un thème constituant le centre de leurs préoccupations.

Regroupant en son sein près de 30 administrations fiscales, les membres de cette association des fiscalistes réfléchissent à la fois sur la fiscalité et sur le management ou l’organisation des administrations fiscales dans un contexte international ou peu d’administrations  génèrent des rentrées fiscales.

A cette occasion, chaque pays cherche à accroître ses recettes domestiques à travers  la maîtrise des bases fiscales constituant une priorité pour toutes les administrations fiscales en particulier et celle du CREDAF  dont la majorité présente un rapport « recettes fiscales/ PTB » relativement faible, en général.

Enjeux et problématique

La source relève que le contrôle fiscal est un levier largement utilisé pour augmenter les recettes fiscales dans beaucoup de pays membres, indiquant que la fraude liée à l’économie souterraine se développe et impacte fortement sur les entreprises du secteur formel.

L’organisation du 32ème colloque international dans le cadre des activités du CREDAF a pour objectif d’accompagner les pays membres dans leurs réformes et le renforcement des capacités d’échange d’expériences et la mutualisation des meilleures pratiques, ainsi que le développement de la coopération régionale et internationale.

Il s’agit pour les participants de rechercher les voies et moyens d’améliorer l’efficacité des administrations fiscales des pays membres, eu égard à leurs préoccupations actuelles (fiscalisation du secteur informel, mobilisation foncière, amélioration de performances fiscales en recouvrement.

Ces travaux qui se sont déroulés en quatre ateliers, ont été animés  par des experts de l’administration fiscale et des organisations et institutions internationales, suivis des séances plénières de restitution et d’échanges. ACP/Zng/May

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR