RDC : Mamadou Diallo en Ituri pour une solution humanitaire – Agence Congolaise de Presse (ACP)

RDC : Mamadou Diallo en Ituri pour une solution humanitaire

Bunia, 28 Janv. 2016 (ACP).- Le Coordonnateur de l’Action Humanitaire en République Démocratique du Congo, Dr Mamadou Diallo est arrivé à Bunia, chef lieu de la nouvelle province de l’Ituri, dans le cadre du renforcement des plaidoyers auprès des bailleurs de fonds pour un financement solide et surtout flexible en vue d’une solution humanitaire à la souffrance des populations vulnérables de cette contrée.

Il est accompagné d’une forte délégation de 16 membres, à savoir, plusieurs chefs des agences onusiennes et principales organisations non-gouvernementales qui opèrent dans le pays, ainsi que par plusieurs bailleurs de fonds tels que la France, le Pays-Bas et la Suède.

A son arrivée à Bunia, le Dr Diallo a rencontré le Commissaire Spécial adjoint chargé des questions politiques, administratives et juridiques, Etienne Unega Ege, pour échanger sur la nécessité de l’engagement de l’Etat dans l’action humanitaire, ainsi que les perspectives pour le développement avec l’implication de l’Etat congolais, appuyé par la communauté internationale.

Selon chef du Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) pour l’ancienne Province Orientale, Maurizio Giuliano, cette délégation entend renforcer la redevabilité vers les communautés.

Il a souligné que la population congolaise joue un rôle capital de première nécessité dans la réponse aux besoins des plus vulnérables au regard de la souffrance endurée par les femmes violées, les enfants morts à cause de la pénurie alimentaire et des maladies, les déplacements de plusieurs familles pendant plus de deux ans.

Ituri : le coordonnateur des affaires humanitaires de l’Onu échange avec les acteurs de la société civile

Le coordonnateur des affaires humanitaires de Nations Unies en République Démocratique du Congo Mamadou Diallo s’est échangé mardi avec les acteurs humanitaires membres du bureau de coordination de la société civile de l’Ituri dans le but de cerner les difficultés qu’ils rencontrent concernant le financement de leurs projets a appris jeudi l’ACP.

Pour Mamadou Diallo ce qui pose problème en Ituri c’est le problème de l’insécurité résiduelle avec les actions de groupés armés et forces négatives qui empêchent une meilleure mise en œuvre d’une planification raison pour la quelle a-t-il poursuivi les sites deviennent permanents alors que par nature ils sont temporaires.

Il a profité de l’occasion pour exhorter les acteurs humanitaires de l’Ituri à sensibiliser les jeunes qui ont rejoint les forces négatives à déposer les armes pour revenir dans la communauté. Dans son intervention, le président de l’Union des associations culturelles pour le développement de l’Itur i(UNADI) Didier Angaika a salué tout d’abord les interventions de Médecins sans frontières au sud Irumu où sévit les éléments résiduels de miliciens de Forces de Résistance Patriotique de l’Ituri tout en relevant les ratés dans les interventions des humanitaires entre autres; les cas de détournements de matériels, rupture de stocks de l’assistance.

Au nom de l’Ong Forum de mamans de l’Ituri (FOMI) Madame Jacqueline Buja a émis le vœu de voir une attention particulière sur la situation des femmes afin de permettre à celles-ci de participer aux actions humanitaires à travers leurs organisations avant de souligner qu’en construisant une maison de femmes dans la localité de Gethy, la Monusco a posé un acte fort du passage de l’humanitaire vers un développement durable. ACP/Kayu/Ndom/FMB

 

Recommended For You

About the Author: Support

ACPnews

GRATUIT
VOIR