Remise des diplômes et brevets aux lauréats de la 3ème promotion et de la 1ère promotion spéciale de CHESD – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Remise des diplômes et brevets aux lauréats de la 3ème promotion et de la 1ère promotion spéciale de CHESD

Kinshasa, 29 août 2018 (ACP).- Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, a présidé mercredi, au Collège de hautes études des stratégies et de défense (CHESD), à la commune de la Gombe, la cérémonie de remise de diplômes et de brevets aux lauréats de la 3ème promotion et de la 1ère promotion spéciale de cette institution qui a pour mission première de générer l’autonomie de défense et de stratégies en République Démocratique du Congo.

La 3ème promotion du CHESD dénommée promotion « Atama Tabe Mogodi Crispin », compte 47 auditeurs militaires dont une femme, générale Munyeke, tandis que la 1ère promotion spéciale baptisée promotion « Etumba Didier Longila » compte 67 hauts cadres issus de différentes institutions de la République, à savoir la Justice militaire, la Police nationale, les sociétés étatiques et la société civile.

Le ministre de la Défense nationale, Crispin Atama Tabe, lui-même lauréat de la première promotion spéciale « Etumba Longila Didier », a rappelé qu’il y’a exactement une année, un mois et un jour qu’il avait plu à la plus Haute autorité du pays de procéder personnellement à l’inauguration des bâtiments du CHESD, construits sur fonds propres.

Dans son nom de bienvenu, le commandant intérimaire du CHESD, le général Kibonge, a rendu un vibrant hommage au Président de la République, commandant suprême des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), qui, a-t-il dit, n’a cessé de donner à la jeune armée les possibilités et autres moyens logistiques conséquents, en vue de son développement, son entretien et sa modernisation, en la dotant des moyens de renforcement des capacité des ressources humaines, sans lesquels le pays ne saurait répondre aux défis de sa sécurité, ainsi que ceux de la sous-région.

Il a saisi l’occasion pour saluer, dans la salle, la présence du secrétaire général de la Communauté économique de l’Afrique centrale (CEEAC) et toute sa délégation, ce qui, a-t-il dit, atteste de l’intérêt que cette institution sous régionale  accorde à au Collège de haute études stratégiques pour la sécurité en Afrique centrale.

S’adressant aux récipiendaires, il  leur a rappelé qu’ils viennent de recevoir de nouvelles méthodes scientifiques en matière de stratégies et de défense, et dès lors il leur importe de les approfondir et de les appliquer, faute de quoi, toutes les connaissances accumulées ne seront d’aucune utilité pour le  pays et pour la sous-région.

Le Chef d’Etat -major général des FARDC, le Lieutenant-général Célestin Mbala Munsense, a rendu hommage particulier au commandant suprême des FARDC, Joseph Kabila Kabange, source de la vision de l’autonomie stratégique dans plusieurs domaines de la formation, résolument vu l’érection du CHESD, ce creuset stratégique de la conciliation et de la compénétration des savoirs militaires, politiques et scientifiques, à partir duquel la RDC connaît sa survie en tant qu’Etat et Nation. « Cette reconnaissance est d’autant plus méritée en l’endroit du commandant suprême des FARDC, car c’est grâce à cette ligne de conduite stratégique qu’il n’a cessé de répéter que « la puissance d’un Etat est inséparable de la puissance de son armée ». Ce qui fait qu’aujourd’hui, en Afrique, les FARDC se sont hissées comme 10ème puissance militaire », a-t-il souligné.

Aux lauréats, il a rappelé la devise du CHESD qui est « la vision pour l’excellence ». Ce qui fait que dès lors, ils doivent servir de modèle tout au long de leur carrière. Ils n’ont ni droit à l’erreur, ni droit à une quelconque excuse sur le plan de l’utilisation de leur savoir-faire et de leur savoir être. Rien, alors rien ne pourra les surprendre, a-t-il insisté, indiquant qu’ils doivent demeurer de vrais artisans de la paix, de la sécurité et de la stabilité pour le développement de la RDC et de la Sous-région. Leur devoir est la loyauté envers l’autorité suprême de la RDC, les institutions légalement établies et de se conformer aux lois nationales, régionales et internationales qui cadrent toutes les actions politiques.

Prenant pour sa part la parole, le secrétaire général de la CEEAC a fait savoir que l’honneur qu’il ressent est d’autant plus grand que cette cérémonie se soit déroulée en présence du Président Joseph Kabila, commandant suprême des FARDC , preuve de l’attention toute particulière qu’il accorde à la formation dans les domaines de la stratégie et de défense. ‘’Dans un continent où la sécurité et la paix sont constamment menacées, où le développement social et économique sont sans cesse freinés par des conflits, a-t-il poursuivi, nous ne pouvons que nous réjouir de cette belle initiative du gouvernement de la RDC, sous la très haute et sage direction du Président Joseph Kabila, de créer ce collège dont les enseignements sont concentrés sur les enjeux géostratégiques, l’analyse des conflits modernes et problématiques politico-militaires.

Deux ans à peine, après sa création, a dit le secrétaire général de la CEEAC, le CHESD a été reconnu et élevé par les Etats de l’Afrique centrale au statut de Centre d’excellence stratégique régional. Cette reconnaissance est fondée sur la pertinence et la qualité de formation qui y sont dispensés, mais aussi et surtout sur la dimension régionale, en y acceptant des cadres supérieurs des Etats membres de la communauté. ACP/BSG/NMJ

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR