Répertorier les instituts d'enseignement supérieur au Lualaba, une démarche du recteur de L'UNIKOL - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Répertorier les instituts d’enseignement supérieur au Lualaba, une démarche du recteur de L’UNIKOL

Kolwezi, 17 Septembre 2016 (ACP).- Le Pr Jean Chrysostome Kashala Kapololwa, recteur de l’Université de Kolwezi (UNIKOL) compte répertorier tous les instituts d’enseignement supérieur qui fonctionnent dans la province du Lualaba. Il a dit au cours d’un point de presse qu’il a animé samedi à l’administration centrale de l’UNIKOL à l’attention de professionnels de médias de Kolwezi.

D’après lui, il va le faire en sa qualité de président résident de la sous conférence des universités et instituts d’enseignement supérieur dans la province du Lualaba. Le Pr Kashala a, à cette occasion, déploré la prolifération des instituts d’enseignement supérieur privés au Lualaba.

Ces institutions, a-t-il indiqué,  créées dans l’objectif purement lucratif fonctionnent anarchiquement sans respecter la procédure en matière d’enseignement supérieur et universitaire. Chrysostome Kashala Kapololwa a promis de faire de l’UNIKOL une université de référence dotée d’un laboratoire et d’une grande bibliothèque moderne. Il compte, a-t-il dit, sur l’appui du gouvernement provincial tel que l’avait signifié M. Richard Muyej Mangez Mans, gouverneur du Lualaba, dans son discours prononcé lors de la cérémonie clôture de l’année académique et de collation des grades académiques 2015-2016.

Selon le recteur de l’UNIKOL, une rencontre a été organisée à l’attention des responsables des instituts d’enseignement supérieur de Kolwezi pour débattre de critères de fonctionnement de leurs institutions tels qu’exigé par le ministère de tutelle. Malheureusement, a déploré le Pr Kashala, certains responsables de ces instituts supérieurs ont brillé par leur absence.

La province du Lualaba compte une université officielle, 3 instituts d’enseignement supérieur publics et plus de 5 institutions privées. ACP/ZNG/Wet

Recommended For You

About the Author: Support

ACPnews

GRATUIT
VOIR