La reprise des cours non effective dans quelques écoles de la chefferie de Bwito

Goma, 11 Janv. 2017 (ACP).-  La reprise des cours, après les vacances de fin d’année et de nouvel an, fixée en date du 9 janvier dernier, n’a pas été effective dans certaines écoles de la collectivité de Bwito dans le territoire de Rutshuru, a indiqué mardi  le sous-proved de l’Enseignement Primaire, Secondaire et professionnel dans cette partie de la province du Nord-Kivu, joint au téléphone par l’ACP.

Les milieux affectés par cette situation, a précisé ce responsable éducatif, sont essentiellement les localités de Bwalanda, Kikuku et Nyanzale où les portes des classes restent fermées à cause de l’insécurité causée par les échauffourées entre deux factions Mai-Mai et le récent assassinat d’un chef coutumier du groupement de Bishusha.

Ces deux évènements malheureux a-t-il rappelé, ont perturbé les activités quotidiennes des populations de ces coins jusqu’à les contraindre à se déplacer massivement vers les localités jugées sécurisées.

Pour pallier à cette situation, le Proved de l’EPSP dans la province éducationnelle du Nord-Kivu 1 a demandé à ses collaborateurs, notamment les directeurs et préfets d’établissements scolaires des agglomérations qui ont accueilli ces déplacés, de bien vouloir les inscrire dans leurs écoles respectives pour  aider les enfants à ne pas perdre cette année scolaire qui n’a plus assez de temps pour se clôturer. ACP/ZNG/JGD/Fmb

Share This Post