Restitution des recommandations de la session de l’ONU sur les femmes à Lubumbashi - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Restitution des recommandations de la session de l’ONU sur les femmes à Lubumbashi

Lubumbashi, 15 Avril 2018 (ACP).- Le renforcement et le respect des lois promouvant les droits la femme ainsi que l’accélération des efforts pour éliminer toutes les formes de violences à son encontre dans les milieux ruraux et urbains figurent parmi les principales recommandations de la 62ème session de l’ONU sur la femme, a indiqué samedi à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, la ministre provinciale du Genre, enfant et famille, Mireille Kunda Lupandula.

Mme Kunda, qui faisait la restitution de ces assises tenues du 12 au 23 mars à New-York, aux Etats-Unis, aux femmes de cette province, au cours de la cérémonie de clôture officielle des activités du mois de mars dédié à la femme, organisée au bâtiment du 30 juin, a souligné l’insistance de l’ONU pour l’application de ces recommandations.

Les participantes ont invité les gouvernements des pays membres de l’ONU à entreprendre des réformes législatives et administratives en vue de favoriser le bien-être de la femme, tout en renforçant les mécanismes nationaux pour l’égalité des sexes.

Elles ont également émis le souhait de voir les femmes travailleuses rurales être protégées par les normes et les lois sur le travail, a fait savoir Mme Kunda Lupandula, qui a noté que des avancées significatives ont été enregistrées en RDC. A ce sujet, elle a relevé notamment la prise des mesures règlementaires pour faciliter l’accès des femmes aux médias, leur participation au processus électoral et l’autonomisation de la jeune fille et de la femme rurale.

L’évaluation des progrès réalisés et des écarts observés dans la réalisation de l’Accord de Beijing, en tenant compte de nombreux enjeux qui touchent la femme rurale et les discussions des participantes autour du sous-thème : «Problèmes à régler et à exploiter pour arriver à l’autonomisation de la jeune fille et femme rurale», ont  aussi figuré au nombre des objectifs de ces assises, a conclu la ministre provinciale de Genre, enfant et famille. Plus d’une vingtaine de femmes du Haut-Katanga ont participé  à cette session de New-York.

Les délégations des femmes du Haut-Katanga satisfaites des activités du mois de mars

Les délégations des femmes de six territoires du Haut-Katanga : Pweto, Kasenga, Sakania, Kambove, Kipushi et Mitwaba se sont déclarées satisfaites de l’organisation des activités du mois de mars dédié à la femme et ont remercié le gouvernement provincial, à travers son ministère du Genre, pour avoir assuré leur déplacement en vue de participer à cette manifestation qui a honoré la femme rurale.

La délégation de Mitwaba, conduite par Mme Justine Kumbe, a fait état du faible taux de scolarisation de jeunes filles due aux déplacements intermittents à cause de l’insécurité liée aux conflits Twa et Bantu dans cette partie du Haut-Katanga tandis que celle de Kasenga, dirigée par la cheffe de service du Genre, Christine Chansa, a relevé que  cette juridiction doit s’impliquer davantage dans la lutte contre le mariage précoce et l’encadrement de la jeune fille.

Quant aux femmes travailleuses de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC), conduite par la secrétaire générale Jeanne Luta Natshilombo, elles ont mis l’accent sur la sensibilisation de la gente féminine dans les milieux ruraux où passent les rails à ne pas se sous-estimer et à éveiller sa conscience, en vue de son épanouissement et de sa contribution au développement de la nation congolaise. ACP/Fng/YWM/JGD/Kji

Recommended For You

About the Author: La redaction