Le «rôle éminent» de l’eau dans le corps humain (Par Thalia Monga) - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Le «rôle éminent» de l’eau dans le corps humain (Par Thalia Monga)

La vie de l’homme a des exigences constituant un ensemble d’éléments indispensables qui doivent permettre la satisfaction de  ses besoins, le maintien et l’entretien de son corps. Parmi ces éléments figure en ordre utile l’eau. Le slogan  ‘’l’eau, c’est la vie’’ justifie le rôle primordial que joue cette denrée  dans la vie humaine et cesse d’être une simple appellation  que le peuple ne comprend pas, de même que  son importance n’est pas parfois bien perçue par le consommateur, et plus particulièrement en RDC. C’est  cela qui nous pousse à réfléchir profondément sur ce slogan et l’importance de cette denrée dans la vie aussi bien de l’homme que des autres vivants dont les arbres, ainsi que sur le plan économique.

L’eau est essentielle à la vie, parce qu’elle constitue une ressource indispensable à l’existence, au développement et à l’entretien du corps humain. Selon  les spécialistes, le corps humain est composé d’environ 70% d’eau. Constitué de l’hydrogène et de l’oxygène (H2O), l’eau est incontournable  pour le fonctionnement harmonieux de l’organisme humain, animal et végétal qui font tous partie des êtres vivants. Car, son insuffisance ou son absence dans le corps de l’homme équivaut à l’arrêt du cœur qui est le distributeur de tous les éléments  nécessaires à travers tout le corps. C’est pour dire qu’en vue de fonctionner correctement, le corps humain a besoin de cet élément qui est l’eau, du  reste nécessaire  au maintien de la vie.

Le Dr. Laurent Mamba du centre hospitalier de référence ‘’Libikisi’’ de l’Eglise  du Christ au Congo  souligne que « l’eau est beaucoup plus qu’un simple besoin humain, c’est un élément essentiel et irremplaçable pour assurer la continuité de la vie ». Le manque d’eau apporte la fatigue, les troubles digestifs, des problèmes de peau, la constipation et tant d’autres conséquences pouvant nuire à la santé de l’homme. Il est donc préférable et même recommandé de récompenser les pertes d’eau  représentées par les urines, les matières fécales, la transpiration et la respiration, par la consommation régulière de l’eau pour maintenir le corps en bonne santé.  Le slogan évoqué ci-haut représente, selon ce médecin, « qu’il n’y a pas de vie sans eau », parce que  l’eau est le constituant essentiel du corps humain et constitue la principale composante du sang. Donc, il est recommandé à toute personne de consommer de l’eau chaque jour et de manière régulière afin de préserver la vie humaine. C’est autant dire que l’eau dans le corps humain ou d’un animal est comparable à ce que le carburant est dans un moteur du véhicule ou d’une machine industrielle.

Un spécialiste de la REGIDESO, entreprise chargée du traitement et de la distribution de l’eau en République Démocratique du Congo, explicitant l’importance de cette denrée sur le plan économique, soutient que cette dernière constitue un tout  indissociable aux autres matières premières pour le  traitement et la qualité des produits destinés à la consommation.

Bien traitée et stockée, elle est considérée comme étant une matière première et produit fini que la REGIDESO met à  la disposition de la population pour une santé assurée. Selon une étude récente, les industries installées à Kinshasa consomment environ 7.000. 000 de m3  d’eau traitée  par jour. L’eau, qui permet aussi de construire des barrages hydroélectriques, sert au lavage  et à l’élimination des déchets des usines, lavage des sols, récipients et des minerais.

Dans la fabrication des produits, boissons alcooliques ou sucrées, pâtisserie, agricoles et d’élevage, l’apport de l’eau est inestimable, tandis que sur le plan culinaire, elle est aussi incontournable pour la préparation des repas.

Pour ce qui concerne les arbres ou plantes, les botanistes renseignent qu’elle permet de germer les plantes et constitue  une nourriture efficace pour les plantes. C’est grâce à l’eau que l’on peut donner la vie aux plantes.

En effet, toute plante privée d’eau cesse sa croissance et meurt rapidement, excepté certaines plantes adaptées à des conditions de vie désertiques ou semi-désertiques qui peuvent résister à une sécheresse prolongée. L’eau qui entre dans les plantes par ses racines ou directement par l’ensemble de son appareil végétatif est utilisée d’une part comme liquide conducteur de sève et d’autre part pour la vie elle-même de chaque cellule de plante. Ainsi, l’eau c’est vraiment la vie, comme disent des spécialistes.ACP/FNG/Mat/Wet

Recommended For You

About the Author: La redaction