She Okitundu et Leila Zerrougui échangent sur les dossiers liés à la collaboration entre la RDC et la MONUSCO - Agence Congolaise de Presse (ACP)

She Okitundu et Leila Zerrougui échangent sur les dossiers liés à la collaboration entre la RDC et la MONUSCO

Kinshasa,26 avril 2018(ACP)- Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, Léonard She Okitundu, et la représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies en RDC et cheffe de la MONUSCO, Mme Leila Zerrougui, ont échangé jeudi à Kinshasa, sur les dossiers liés à la situation politique de l’heure et à la collaboration entre la MONUSCO et le gouvernement congolais.

Mme Leila a indiqué à l’issue des échanges qu’elle a évoqué avec son hôte, à sa demande, un certain nombre de sujets dans le cadre  de la collaboration entre la MONUSCO et la RDC. « Nous sommes des partenaires, c’est moi-même qui   ai demandé de rencontrer le vice-Premier ministre pour échanger sur un certain nombre de sujets dans le cadre de notre collaboration, notamment les élections, notre travail avec les FARDC, notre collaboration de ce qu’on fait ici à l’intérieur du pays   et au niveau de la région », a-t-elle  déclaré.

Elle a  profité de l’occasion pour féliciter le vice- Premier ministre, Léonard She Okitundu pour la tenue du sommet de la SADC à Luanda, et aussi pour le meeting de l’opposition de l’UDPS  autorisé par le gouvernement, et qui s’est très bien déroulé sans incident, se réjouissant du fait que les participants à ce meeting sont rentrés  très bien chez eux.

Elle a formulé l’espoir que la bonne tenue du meeting de l’opposition à Kinshasa permet à ce qu’on puisse avancer dans le processus électoral inclusif et crédible qui fera tourner  une autre page de l’histoire de la RDC dans les domaines de la paix, de la stabilité pour son développement.

Parlant de la collaboration entre la MONUSCO et le gouvernement de la RDC, elle a dit qu’ils se sont entendus sur  la tenue d’une réunion élargie avec le ministre de la Défense et sécurité, le ministre de l’Intérieur et tous les partenaires en vue de la mise en ouvre du nouveau mandat de la MONUSCO, et aplanir les difficultés s’il y  en a. La priorité de la mise en œuvre  de ce mandat repose sur  la stabilisation de la RDC, la paix, la préparation de grandes échéances, a-t-elle souligné.

 En rapport à la note positive du  processus électoral en RDC, la représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en RDC a affirmé que   comme la SADEC, son organisation a noté une évolution positive  du processus électoral en RDC, mettant en exergue le projet de lois sur la répartition des sièges actuellement en discussion au Parlement. ACP/FNG/YHM/Kgd

Recommended For You

About the Author: La redaction