Silence de la MONUSCO à l’élection de la RDC au Conseil des droits de l’homme - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Silence de la MONUSCO à l’élection de la RDC au Conseil des droits de l’homme

Kinshasa, 18 0ct. 2017 (ACP).-La porte- parole intérimaire de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), Florence Marchall, a déclaré, mercredi , à Kinshasa, que la mission onusienne n’avait aucun commentaire à faire au sujet de l’élection de la RDC au Conseil des droits de l’homme , avant de réaffirmer que «cette dernière fait la distinction entre une organisation  intergouvernementale composée de 47 Etats qui ont la responsabilité de renforcer l’application des droits de l’homme et les Nations Unies».

Florence Marchall a souligné que les Nations Unies poursuivront le monitoring de la situation des droits de l’Homme conformément à la résolution 2348 du Conseil de sécurité des Nations Unies  pour dénoncer toute  violation de ces droits. Le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies en RDC, Maman Sidikou l’a souligné mercredi dernier devant le Conseil.

Mme  Florence Marchall a fait valoir, d’autre part, que la politique de diligence des Nations en matière de droits de l’homme reste d’application, c’est-à-dire, tout appui aux forces est fourni par rapport au critère de respect des droits de l’homme et des réfugiés. ACP/Kayu/BSG/KGD

Recommended For You

About the Author: La redaction