La situation épidémiologique du choléra sous contrôle dans le Nord-Kivu - Agence Congolaise de Presse (ACP)

La situation épidémiologique du choléra sous contrôle dans le Nord-Kivu

Kinshasa, 15 juillet 2017 (ACP).-  La situation épidémiologique du choléra est sous contrôle dans la province du Nord-Kivu, indique le ministère de la Santé dans une communication spéciale portant la signature de la vice-ministre du budget, Maguy Rwakabuba Rubagiza dont une copie a été remise à l’ACP.

Selon cette communication, les services sanitaires provinciaux, expérimentés dans la gestion de ces types de crises, sont en première ligne dans la riposte et le gouvernement central organise l’appui technique et financier sollicités pour couvrir les besoins en intrants, en produits médicaux, en ressources humaines et en
assistance technique. Depuis le 26 juin 2017, des cas de choléra ont été notifiés dans les zones de santé de Goma, de Nyiragongo et de Karisimbi. Au total,

plus de 517 cas, dont 311 cas de moins de 5 ans, sont soignés dans les structures de ces trois zones de santé, notamment l’Hôpital provincial général de référence de Goma. A ce jour, quatre décès ont déjà été enregistré, soit un taux de létalité de 0.77%, inférieur au seuil acceptable de 1% pour une épidémie de choléra. Pour éviter la propagation du choléra, les populations sont appelées à pratiquer l’hygiène, notamment en se lavant les mains avec du savon ou de la cendre après avoir été aux toilettes et avant de cuisiner ou de toucher à la nourriture.

Elles sont invitées également à purifier l’eau avant de la boire et à bien cuire les aliments en faisant attention à la nourriture crue. La communication souligne que depuis plus d’un mois, l’approvisionnement en eau potable de la population de Goma et de ces environs ne se fait plus correctement.La population dont le nombre augmente en période de vacances scolaires, utilise l’eau du Lac Kivu, riche en Vibrio cholerae. Les examens de laboratoires ont confirmés l’existence de cette bactérie dans cinq des huit échantillons examinés. Le choléra est endémique dans la région, et les risques sont plus importants en période de saison sèche. ACP/YWM/Kayu/KGD

Recommended For You

About the Author: La redaction