Une thèse sur des mutations de structures économiques - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Une thèse sur des mutations de structures économiques

Kinshasa, 06 décembre 2018 (ACP).- Le chef de travaux Constantin Kasongo Munganga a été proclamé, jeudi,  docteur en sciences économiques avec la mention «grande  distinction», à l’issue de la soutenance publique  de sa thèse de doctorat sur «des mutations de structures économiques pour un développement autocentré et autodynamique du pays».

Cette thèse  intitulée «la problématique des programmes d’ajustement structurel durable en Afrique : contraintes d’appropriation et leçons de l’expérience congolaise de 1975 à 2012»,  comprend 213 pages subdivisées en quatre chapitres. Le récipiendaire a préconisé premièrement la mutation du système productif de l’économie en prenant en compte les mécanismes d’industrialisation par substitution à l’importation, permettant au pays de produire davantage les produits industriels dont les prix sont plus résistants à la conjoncture internationale.

Il a également proposé  l’intégration économique nationale par la multiplication des pôles de développement, l’intensification des relations économiques et commerciales entre tous les espaces économiques nationaux,  la mutation  du système de financement de l’économie par la promotion du financement interne basé sur la redéfinition de la politique monétaire et fiscale.

D’autres propositions de l’impétrant sont axées sur l’intégration des économies africaines afin de répartir les coûts sur une grande quantité de la production et baisser ainsi le prix  de revient et de vente permettant de rendre les produits africains plus  compétitifs sur le marché mondial ainsi que la mutation des relations économiques avec l’extérieur obligeant les pays africains de diversifier leurs partenaires commerciaux et financiers.

Cette étude  a été examinée par le jury composé de promoteur le Pr Mabi Mulumba, le co  promoteur le Pr Mvudi Matingu, le président du jury le Pr Kabuya Kalala et autres  professeurs. Le secrétaire général administratif de l’UNIKIN, le Pr Godefroid Kabengele Dibwe  qui a présidé cette séance académique au nom du recteur, a conféré le grade de docteur en sciences économiques au chef de travaux Kasongo.

La crise de l’économie congolaise

Par ailleurs, le récipiendaire a fait un survol historique de la situation économique mondiale ayant conditionnée la nécessité de l’ajustement pour les économies fragiles ainsi que la crise de l’économie congolaise en faisant une analyse critique des facteurs et des conséquences de cette crise en RDC.

Il a également fait une  évaluation de l’efficacité des programmes mis en œuvre en RDC avec une analyse des résultats appropriés de  la problématique des programmes d’ajustement structurel proposés par les institutions de Bretton Woods en s’appuyant sur le cas de la RDC et en redéfinissant la durabilité de  ces programmes en Afrique.

Il a tiré des leçons par  l’expérience congolaise en matière de stabilisation et de l’ajustement structurel notamment à court et moyen terme, l’appropriation et le respect de la problématique des programmes d’ajustement structurel (PAS)  conduisant à un ajustement économique en l’absence des chocs extérieurs défavorables ainsi qu’à long terme la survenance des chocs extérieurs défavorables et inévitables. «Dès lors qu’il est recommandé aux pays africains de procéder à des mutations de leurs économies susceptibles de générer une dynamique de stabilisation macro-économique et de croissance économique auto-entretenue, en protégeant fortement l’économie nationale contre la conjoncture internationale défavorable» ACP/ZNG/JGD

 

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR