Validation du plan d’action de mise en œuvre des principes nationaux pour la production d’huile de palme en RDC - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Validation du plan d’action de mise en œuvre des principes nationaux pour la production d’huile de palme en RDC

Kinshasa, 11 Oct. 2017 (ACP).- Les représentants du gouvernement, des organisations de la société civile, du secteur privé, des organisations paysannes ont validé à Kinshasa le plan d’action de mise en œuvre des principes nationaux pour la production responsable et durable d’huile de Palme en République démocratique du Congo, assorti des modalités de son implémentation ainsi que  de son suivi, indique le communiqué final du deuxième atelier national sur le développement durable de la filière huile de palme en RDC parvenu mercredi  à l’ACP.

Selon la source, ce plan a été élaboré  au cours de l’atelier national sur le développement durable de la filière huile de palme en RDC organisé du 09 au 10 octobre à Kinshasa par le Fonds mondial pour la nature sous le patronage du ministère de l’Agriculture, Pêche et Élevage dans le cadre de l’initiative pour l’huile de palme durable en Afrique à l’horizon 2020 de l’Alliance pour les Forêts Tropicales (TFA2020 APOI), à Kinshasa.

Les organisateurs de ces travaux ont également restitué les résolutions de l’atelier d’Abidjan de 2016, présenté la Déclaration de Marrakech, formalisé la plate-forme nationale en vue de son opérationnalisation et de la participation de la RDC à l’atelier régional de Libreville.

Le  secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Pêche et Élevage, Evariste Bushab, représentant le ministre, a, au cours de cet atelier, déclaré que l’huile de palme dont la demande au niveau mondiale  ne cesse de s’accroitre reste la moins couteuse alors que l’offre disponible sur le marché demeure déficitaire, citant en exemple la RDC qui, depuis 2014 importe environ 50 000 tonnes d’huile de palme par an.

L’accroissement de la production d’huile de palme, a-t- il soutenu, aura certainement des impacts positifs dans la création d’emplois, l’augmentation des recettes publiques, l’amélioration des infrastructures et l’augmentation du nombre des petits producteurs.

Il a fait remarquer que la RDC s’est engagée dans la plate-forme TFA2020 en vue  de la production de l’huile de palme en vue de concilier le développement du palmier à huile et la conservation de la nature en termes de protection des forêts.

M. Evariste Bushab a rappelé le 1er atelier national pour la définition des principes nationaux sur la production responsable d’huile de palme en RDC a été organisé à Kinshasa du 26 au 27 septembre 2016), avant d’évoquer le forum régional TFA2020, tenu à Abidjan en octobre 2016  et la signature de la déclaration de Marrakech au Maroc en marge de la 22ème Conférence des Nations Unies sur le climat (COP22). ACP/Yhm/Fng/Bsg/May

Recommended For You

About the Author: La redaction