Le Vice-premier Ministre Ramazani appelle au réveil des cadres territoriaux au Kasaï Central - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Le Vice-premier Ministre Ramazani appelle au réveil des cadres territoriaux au Kasaï Central

Kananga, 17 Mars  2017 (ACP).- Le Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Ordre Public, Emmanuel Ramazani Shadari, Vice-premier Ministre a appelé jeudi à Kananga, au réveil des cadres territoriaux pour le rétablissement rapide de la paix au Kasaï Central.

Il a déploré la situation de «non Etat» prévalant actuellement dans cette entité administrative, au cours d’une séance de travail présidée au Bâtiment administratif dans le cadre de sa mission d’administration de territoire, de sécurité et de règlement du conflit «Kamuina Nsapu». Le Vice-premier Ministre Ramazani Shadari a insisté, à cette occasion, sur la loyauté et la fidélité devant accompagner les cadres territoriaux dans leur mission de gardien de la vie de leurs concitoyens.

Il a procédé avec ses hôtes à un tour d’horizon de la situation sécuritaire prévalant dans leurs entités administratives respectives, avant de les engager à un sens élevé de responsabilités dans la sensibilisation de la population sur l’importance de la paix et au redressement de la jeunesse face à la déviation devant le véritable sens du phénomène du foyer traditionnel communément appelé «tshiota». Ramazani Shadari a dénoncé, en outre, la léthargie maladive et la somnolence caractérisant l’administration au Kasaï Central.

 Plus de 80% de convergence avec la famille régnante de Kamuina Nsapu

Par ailleurs, Emanuel Ramazani Shadari a rassuré les cadres territoriaux quant à l’obtention de plus de 80% de convergences dans les négociations engagées avec la famille régnante du groupement de Kamuena Nsapu. Il a annoncé dans ce contexte le rapatriement des restes de la dépouille mortelle de feu chef coutumier Kamuena Nsapu ainsi que celles de son ancien «kapita» Mukendi pour leur inhumation suivant les us et coutumes du milieu.

Le Vice-premier Ministre Ramazani a indiqué, en outre, l’engagement du gouvernement de la République pour la construction d’une trentaine des maisons d’habitation dans ce village, en plus de l’ouverture du deuil devant conduire au constat de la vacance à la tête de ce groupement situé dans le secteur de Dibatayi, territoire de Dibaya.

Il en a été de même de la désignation d’un successeur qui sera reconnu et intronisé dans les normes administratives en la matière et le déploiement sur le terrain des humanitaires pour l’assistance aux sinistrés, a précisé l’autorité de tutelle. ACP/FNG/Kayu/JGD/FMB

Recommended For You

About the Author: La redaction