Kasaï central : le ministre de l'intérieur à Kananga pour restaurer l’autorité de l'Etat et l'ordre public - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Kasaï central : le ministre de l’intérieur à Kananga pour restaurer l’autorité de l’Etat et l’ordre public

Kananga, 13 mars 2017 (ACP).– Le Vice-premier Ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Ordre Public, Emmanuel Ramazani Shadari séjourne depuis dimanche, à Kananga, à la tête d’une délégation gouvernementale pour une mission d’administration du territoire, de maintien et de rétablissement de l’ordre public ainsi que de la restauration de l’autorité de l’Etat dans le Kasaï Central, a constaté l’ACP sur place.

Cette mission, a-t-il affirmé à la presse, est en rapport avec la situation sécuritaire ayant prévalu dans le groupement de Bajila Kasanga, secteur de Dibatayi, dans le territoire de Dibaya avec son impact dans l’ensemble de la province.

Le concours de tous et de chacun contribuera au règlement pacifique de cette situation sur le plan coutumier et politique, a-t-il ajouté, soulignant que le Président de la république, Joseph Kabila Kabange, ne cesse d’insister sur la restauration d’une paix durable dans cette partie du territoire national.

Selon lui, l’approche politique permettra, de son coté, de négocier, de discuter et d’écouter toutes les parties prenantes en vue de rencontrer les convergences et dissiper les divergences au profit d’une paix durable au Kasaï Central.

Outre le sénateur Aimé-Patrice Sessanga et M. Vincent Tshipasa, ministre aux Affaires Coutumières, cette délégation comprend également les députés nationaux de la Majorité présidentielle (MP) et de l’Opposition, les notables de la province vivant à Kinshasa ainsi que les délégués du Comité national de l’ANATC (Association nationale des autorités traditionnelles du Congo), rappelle-t-on.

Approché par l’ACP, le sénateur Patrice Aimé Sessanga, a fait savoir que la mission dirigée par le vice-Premier ministre, a pour objectif de rétablir l’autorité de l’Etat, instaurer la paix et la tranquillité ainsi que réconcilier les populations dans le Kasaï Central, en proie au phénomène « milice Kamuina Nsapu ». ACP/Kayu/May

Recommended For You

About the Author: La redaction