Zimbabwe : démission de Robert Mugabe - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Zimbabwe : démission de Robert Mugabe

Kinshasa, 21 Nov. 2017 (ACP).- Le président  Robert Mugabe a annoncé sa démission dans une lettre remise au Parlement,  mardi 21 novembre. Cette  nouvelle a été  accueillie par des scènes de liesse dans les rues de la capitale zimbabwéenne, Harare.

Jusqu’au bout, le héros de l’indépendance a tenté de résister aux pressions. Finalement, il a préféré démissionner plutôt que d’être destitué.

Quand il devient Premier ministre en 1980, puis  chef de l’Etat en 1987, Robert Mugabe suscite l’admiration pour  la lutte armée contre le pouvoir rhodésien, blanc et ségrégationniste.

 Il joue nom de l’unité du pays d’abord la carte de la réconciliation. Robert Mugabe incarne alors la réussite d’une Afrique indépendante. Il est salué dans les capitales occidentales qui préfèrent fermer les yeux sur les premières vagues de répression, notamment dès 1982 quand l’armée met fin à la contestation du Matabeleland, dans le sud-ouest, faisant près de 20 000 morts.

Dès le début des années 2000, Robert Mugabe change de cap. Il met en place les grandes réformes de la redistribution des terres. Ces réformes s’accompagnent de violences et contraignent la plupart des fermiers blancs à quitter le pays. C’est le temps des diatribes anti-impérialistes, des élections qui n’en sont pas, des pénuries alimentaires de la ruine financière.

Robert Mugabe avait promis un jour de fêter ses 100 ans au pouvoir. Une promesse non tenue, après l’annonce de sa démission ce mardi 21 novembre à l’âge de 93 ans.ACP/FNG/Wet

Recommended For You

About the Author: La redaction