Alfred Liyolo Limbe ou le « Michel-Ange congolais », selon le directeur général du CICIBA 

Kinshasa, 12 avril 2019 (ACP).- Le directeur général du Centre international des civilisations bantu (CICIBA), le Pr Antoine Manda Tchebwa, en séjour de travail à Kinshasa, a déploré, vendredi, au cours d’un entretien avec l’ACP, le décès en l’espace de 48 heures de deux génies du monde culturel congolais, en l’occurrence le sculpteur Alfred Liyolo Limbe et l’artiste musicien Simaro Lutumba.

Le Pr Manda Tchebwa a fait un témoignage élogieux de l’artiste sculpteur Liyolo Limbe, le « Michel-Ange congolais », qui a sculpté la vie de sa main. Par son art, a-t-il affirmé, Me Liyolo a ennoblit la science plastique pour créer l’école de la sculpture sur du métal. Ce qui lui a valu une présence remarquable dans les résidences présidentiels : à la Maison blanche, les « Lions » de Liyolo à Yaoundé et les « Léopards » à l’entrée du Mont Ngaliema, à Kinshasa.

La reconnaissance de Liyolo ne souffre d’aucune contestation car Liyolo s’était installé dans la cour des grands. C’est pourquoi, le Pr Manda a également formulé le vœu de voir son art être enseigné dans les académies des beaux-arts congolais et même africains. ACP/Kayu/DNM/KJI/JFM

Partagez cet article