Des journaliers de la SNEL/DDK  sollicitent l’implication du Chef de l’Etat dans la régularisation de leur situation

Kinshasa, 25 mars 2019 (ACP).- Le collectif de 232 journaliers de la Société  nationale de l’électricité  (SNEL)/DDK, a sollicité dans le troisième mémorandum déposé lundi à la présidence de la République, l’implication du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi dans la régularisation de leur situation par le Directeur général de cette société publique de  l’Etat, Jean Boscot Kayombo.

Selon le président du collectif, Becken Botendi, les 232 journaliers  revendiquent  leur engagement pour avoir travaillé   durant 15 ans à la SNEL sans aucune rémunération.

Le Directeur de cabinet du Président de la République, Vital Kamerhé, a-t-il dit, avait ordonné au Directeur général de la SNEL de les réhabiliter dans leurs droits,  malheureusement, ces instructions  n’ont jamais été respectées et réalisées par cette autorité.

Pour Becken Botendi, cette situation handicape les journaliers qui  ne  savent pas  subvenir à leur vie quotidienne. ACP/ Kayu/DNM/KJI/JFM

Partagez cet article