Des vivres et non vivres, don d’un diplomate nigérian aux enfants de la rue à Lemba

Kinshasa, 14 avril 2019 (ACP).- Le Père supérieur de la Congrégation des serviteurs de la charité, le révérend Père Charles Makanka, a reçu dimanche, des vivres et non vivres constitués des sac de riz, du lait, du sucre, des savons, des bidons d’huile végétale, et des habits, un don du diplomate nigérian, Ugochukwu Unuzubike Baba Tunde, offert à un centre d’hébergement pour «les enfants de la rue» situé dans la commune de Lemba.

Pour le diplomate nigérian, ce geste de charité est une façon pour lui, de rendre grâce à Dieu pour les multiples bontés dans ses entreprises. Il a également partagé un repas d’amitié avec les enfants hébergés dans cette communauté religieuse. Pour lui, il est important de redonner la sourire, l’espoir et la joie de vivre en familles avec ces enfants souvent marginalisés par la société et surtout par leurs membres de familles, les accusant souvent des sorciers.

Pour sa part, le Père supérieur de cette communauté a salué le geste posé par le diplomate nigérian, qui selon lui, réconforte les enfants et leur donne une image de vivre comme tous autres enfants dans la société. Il a fait savoir que l’accompagnement de ce centre piloté par le projet «œuvre de suivi éducation et protection des enfants de la rue», permet aux encadreurs de connaitre le monde intérieur des enfants, leurs besoins afin d’intervenir directement dans leurs difficultés.

Ceux qui ont l’âge variant entre 13 à 15 ans parmi ces enfants, bénéficient d’une formation professionnelle en vue de l’auto-prise en charge pour la réinsertion définitive dans la société, a laissé entendre le frère Marc Mamone, économe de ce centre d’hébergement. Selon lui, ce projet a pour objectif de créer les conditions favorables pour permettre à un maximum d’enfants et des jeunes de la rue, une réinsertion réussie dans la société. ACP

 

 

 

Partagez cet article