Environ un million d’espèces animales et végétales menacées de disparition

Kinshasa, 10 mai 2019 (ACP).-  Environ un million d’espèces animales et végétales sont menacées de disparition dans le monde, rapporte un nouveau rapport d’ une équipe ternationale de chercheurs de la plate-forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services éco systémiques (IPBES), parvenu vendredi à l’ACP.

La perte se fait à un rythme sans précédent dont le nombre d’extinctions d’espèces s’accélère plus que jamais auparavant dans l’histoire de l’humanité. Cette perte qui est le résultat direct de l’activité humaine,  constitue une menace directe pour le bien-être humain dans toutes les régions du monde.

L’abondance moyenne des espèces indigènes dans la plupart des principaux habitats terrestres, révèle la même source, a diminué d’au moins 20%, principalement depuis 1900. Plus de 40% des espèces d’amphibiens, près de 33% des coraux formant des récifs et plus du
tiers de tous les mammifères marins sont menacés.

La situation, poursuit le rapport, est moins claire pour les espèces  d’insectes, mais les données disponibles confirment une estimation provisoire de 10% des espèces menacées. Au moins 680 espèces de vertébrés avaient disparu depuis 21ème siècle et plus de 9% de toutes
les races de mammifères domestiquées utilisées pour l’alimentation et l’agriculture avaient disparu en 2016, et au moins 1 000 autres races étaient toujours menacées.

«Les écosystèmes, les espèces, les populations sauvages, les variétés locales et les espèces de plantes et d’animaux domestiqués sont en train de se rétrécir et de se détériorer ou de disparaître, alerte le rapport. Le réseau essentiel et interconnecté de la vie sur Terre devient de plus en plus étroit et de plus en plus effiloché», a déclaré un scientifique, le Pr Settele.

«Grâce à un changement transformateur», la nature peut toujours  être conservée, restaurée et utilisée de manière durable pour atteindre la plupart des autres objectifs mondiaux, a-t-il
préconisé. Il a suggéré  un  changement transformateur, notamment une  réorganisation fondamentale à l’échelle du système, tenant compte de facteurs technologiques, économiques et sociaux, y compris les paradigmes, les objectifs et les valeurs.  ACP/Fng/Kayu/Mpk/Cfm/GMM

Partagez cet article