Ituri : plaidoyer pour l’implication des autorités provinciales dans la réalisation de missions de la SCCT

Bunia, 13 mars 2019 (ACP).- Le chargé de l’administration de la Société congolaise de contrôle technique automobile (SCCT) en Ituri, Serge Biti Angala a plaidé mercredi dans une interview accordée à l’ACP, pour l’implication des autorités provinciales, afin de permettre à son service de réaliser les missions lui assignées par le gouvernement de la République.

Parmi ces missions, il a cité le contrôle de l’état technique des véhicules pour prévenir les accidents, et entant que service d’assiette, la mobilisation de recettes pour le compte du trésor public et de la province.

Pour y arriver, Serge Biti Angala a sollicité le concours des autorités provinciales pour démanteler le réseau des agents véreux de la division provinciale de Transport et voies de communication, auteurs de la circulation des documents pirates que son service à l’exclusivité de délivrer aux assujettis, à savoir; le PV et le certificat de contrôle technique. Il a déploré que le coulage de ces imprimées de valeur continue sur le terrain constituant ainsi un véritable manque à gagner pour le trésor public, mais aussi bloque le bon fonctionnement de la SCCT.

«L’impact de la SCCT c’est prévenir les accidents par le contrôle de l’état technique du véhicule. Ceci permet au propriétaire de connaître l’état technique de son engin, et de s’assurer qu’il répond aux normes requises avant de le mettre sur la voie publique», a dit Serge Biti Angala. ACP/Fng/Kayu/DNM/Wet/Kji

Partagez cet article