Kasaï Central : les installations de la SNCC à Kananga menacées par la progression d’une tête d’érosion

Kananga, 15 mars 2019 (ACP).- Le directeur du département Région Nord de la Société nationale des chemins de fer du Congo (DRN-SNCC), Alfred Mato a appelé  lundi, l’autorité publique à tout mettre en œuvre pour sauver les installations de son entreprise menacée par la progression d’une tête d’érosion venant de la localité de Bikuku, au quartier Plateau, à Kananga.

Selon lui, cette situation déplorable est attribuable à l’entreprise CREC-7 pour avoir mal exécuté les travaux de réhabilitation tronçon du boulevard Laurent Désiré Kabila à ce niveau. Alfred Mato estime que «si rien n’est fait dans l’immédiat, ce tronçon de la nationale n°1 court les risques d’être coupé au niveau du garage automobile Baba Kayembe», soulignant une nécessité impérieuse de lancer des travaux de lutte antiérosive de grande envergure impliquant des gros moyens.

Le directeur du DRN-SNCC en a appelle à la mobilisation générale de la population car, selon lui, «le danger en vue doit interpeller la conscience collective étant donné que la vie de chacun et de toutes les communautés de cette province est intimement liée à la voie ferrée». La voie ferrée constitue l’un des moyens d’approvisionnement par excellence du Kasaï Central en vivres et non vivres, rappelle-t-on.

ACP/Kayu/DNM/JGD/NIG

Partagez cet article