Kasaï Central : session de formation sur la santé sexuelle et reproductive

Kananga, 15 mars 2019 (ACP).- Le Programme national multisectoriel de lutte contre le SIDA (PNMLS) a organisé, de mardi à samedi, au centre Thabor, à Kananga, une session de renforcement des capacités sur la santé sexuelle et reproductive, genre et identité, VIH et droits humains, a-t-on appris vendredi, du secrétaire exécutif de cette structure, Jean Carret Manshimba.

Il a révélé que l’objectif de cette session est de permettre aux acteurs de plusieurs secteurs de la société de comprendre les expériences vécues par les personnes victimes de la stigmatisation, la discrimination ainsi que les diverses violations des droits en raison de leur statut sérologique présumé ou avéré au VIH/SIDA, ajoutant que ces violations des droits humains entravent l’accès à la prévention, aux soins et constituent des obstacles à des réponses efficaces au VIH. «Ces assises aideront les participants de s’engager à travailler sur les questions stratégiques pour combattre la stigmatisation, la discrimination et protéger les droits de l’homme des personnes vivant avec le VIH et celles affectées ainsi que certains groupes vulnérables au VIH», a dit M. Manshimba.

Cinquante participants parmi lesquels les prestataires des cliniques juridiques, les assistants sociaux, les avocats, les défenseurs des droits humains, les chefs des quartiers, les OPJ, les magistrats prennent part à ces assises animées par des experts nationaux et tenues grâce à l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). ACP/Kayu/DNM/JGD/NIG

Partagez cet article