Kasaï central : un herboriste appelle à la protection et la conservation des plantes médicinales

Kananga, 14 mai 2019 (ACP).- M. Raymond Mulenda, herboriste et tradi-praticien de la place, a plaidé lundi, à Kananga, au Kasaï central en faveur de la protection et de la conservation des plantes médicinales.

Ces types des plantes à valoriser à tout constituent, ni plus ni moins, une richesse naturelle à préserver.

Il a décrié les méfaits de feu de brousse à la base de la destruction des essences et autres plantes médicinales, avant d’inviter la population à une prise de conscience collective pour la conservation rationnelle de la réserve et la promotion de la médecine traditionnelle. Pour lui, la biodiversité favorise une série d’activités notamment dans le domaine agro-alimentaire et de l’industrie de la pharmacie.

Il a encouragé les médecins modernes et les tradi-praticiens, les chercheurs et les pharmaciens de tout mettre en œuvre pour sauvegarder et protéger la faune et la flore pour l’amélioration de la santé des populations. ACP/FNG/GMM/JGD/FMD/CKM/JLL

Partagez cet article