Kasaï oriental : début des travaux de réhabilitation de la piste de l’aéroport de Bipemba

Mbujimayi, 13 mars 2019 (ACP).- Les travaux de réhabilitation de la piste de l’aéroport national de Bipemba à Mbujimayi, ont débuté mardi en fin d’après-midi, spécialement sur la partie endommagée, a constaté l’ACP.

Ces travaux d’urgence sont exécutés par une équipe des techniciens de la division moyens généraux de la direction provinciale de la RVA. Certains membres d’équipe contactés sur place disent que ces travaux qui vont durer 3 jours, consistent au coulage de l’asphalte et au compactage de la couche de roulement.

La remise en état d’une partie de la piste située sur l’axe magnétique 34-16 Sud, est exécutée sur fonds propre par la RVA, renseigne-t-on. Aussi, faut-il relever que l’aéroport national de Bipemba est fermé depuis lundi au trafic aérien dans le cadre de ces travaux.

Ouverture du trafic  uniquement aux avions de décollage et atterrissage court

L’aéroport national de Bipemba à Mbujimayi, vient d’être ouvert mercredi, uniquement au trafic aérien des avions de décollage et atterrissage court (ADAC) et ceux à décollage et atterrissage vertical (ADAV) tel que l’hélicoptère.

Les responsables de la direction provinciale de la RVA au Kasaï Oriental motivent cette décision par la nécessité d’évacuer les passagers à destination et en provenance d’autres villes de la RDC d’une part, et de l’autre pour des raisons économico-commerciale, au regard du coût élevé de la prise en charge des voyageurs.

A la compagnie aérienne africaine (CAA), escale de Mbujimayi, l’on indique que cette ouverture de l’aéroport rend possible le transport des passagers transitaires en provenance de Lodja vers Kinshasa, bloqués pendant 2 jours dans la capitale diamantifère à la suite de la fermeture de cette plaine d’avions du à l’endommagement de sa piste.

A cet effet, un Fokker 50 de la CAA a atterri mercredi matin à l’aéroport de Bipemba où il relie, par un pont aérien, Mbujimayi et Kinshasa via Lubumbashi. Ce vol non régulier va effectuer trois rotations sur ce trajet (routing).

Aussi, un bombardier Q-400 de Congo Airways a atterri à Mbujimayi dans un vol régulier Kinshasa-Mbujimayi-Lubumbashi, vice versa. Les ADAC tels que Fokker et Bombardier Q-400 sont des avions turbo propulseurs (moteurs à hélices) conçu pour atterrir et décoller sur une piste d’une longueur située entre 500m et 1000m (1km). ACP/FNG/Kayu/DNM/Wet/Kji

 

Partagez cet article