Kasaï oriental : des coupures récurrentes de l’énergie électrique à Mbuji-Mayi

Mbuji-Mayi, 15 mai 2019 (ACP).– La ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental, est de plus en plus victime des coupures intempestives de l’énergie électrique dues aux pannes récurrentes qui surviennent sur la centrale hydroélectrique de Lubilanji 1, actuellement sous gestion d’une filiale de la MIBA, la société Energie du Kasaï (ENERKA).

La dernière panne qui a duré plus de trois semaines, était provoquée par un orage accompagné d’une pluie violente qui s’était abattue dans la nuit du 22 au 23 avril dernier, sur le site du barrage brûlant ainsi une turbine et causant des dégâts sur d’autres machines.

Par conséquent, ces pannes répétées, ont des conséquences néfastes sur la vie socio-économique de la métropole où la fourniture en eau potable à la population par la REGIDESO devient problématique, ainsi que le fonctionnement difficile des petites et moyennes entreprises qui dépendent totalement de l’énergie électrique.

Certains techniciens du secteur attribuent ces pannes à répétition, à la vétusté du matériel de la centrale dont l’installation date du temps colonial sans être renouvelé dans son ensemble en vue d’une bonne desserte. Cette assertion a été confirmée dernièrement, lors de la visite à la centrale d’une délégation du gouvernorat de province, par le chef de division de production de l’ENERKA qui a évoqué entre autres difficultés, le manque des pièces de rechange et l’utilisation d’autres qui ne concordent pas avec les machines qui sont toutes vétustes. ACP/Kayu/DNM/Wet/KJI/CKM/JLL

 

Partagez cet article