Kasaï oriental : la destruction méchante de la voirie urbaine déplorée à Mbuji-Mayi

Mbuji-Mayi, 15 mai 2019 (ACP).– Des populations de quartiers situés dans les communes de Bipemba, Kanshi et Diulu déplorent la destruction méchante de la voirie urbaine par des pousse-pousseurs à la recherche du sable et du gravier pour les différents chantiers de construction des habitations, a constaté l’ACP.

Ces compatriotes pousse-pousseurs s’adonnent à l’écrémage du lit et des abords des artères en terre de ces matériaux drainés par les eaux de pluie. La salle bésogne est souvent exécutée pendant la journée au vu et au su des agents de la police et des populations avoisinantes, par les exploitants illicites qui laissent des trous béants sur les sites, provoquant ainsi des têtes d’érosion à chaque pluie.

La population victime appelle les autorités politico-administratives à tous les niveaux décisionnels, à prendre de mesures coercitives et énergétiques afin de décourager cette pratique qui déchire le tissu environnemental de cette ville déjà en lambeau. ACP/Kayu/DNM/Wet/KJI/CKM/JLL

Partagez cet article