Kasaï Oriental : les causes de la carence en énergie électrique à Mbuji-Mayi expliquées à la SOCIKOR

Mbuji-Mayi, 27 février 2019 (ACP).– La très faible fourniture du courant électrique dans la ville de Mbuji-Mayi a été mardi au centre de discussions entre le bureau de coordination de la Société civile du Kasaï Oriental et M. Paul Kalonji wa Banza, directeur gérant de l’entreprise Energie du Kasaï (ENERKA), a appris l’ACP au siège de la SOCIKOR.

Dans ses explications, le DG de l’ENERKA a lié cette situation aux difficultés financières que rencontre son entreprise, une filiale de la Minière de Bakuanga (MIBA), qui ne lui permettent pas d’intervenir en cas de pannes des machines de la centrale hydroélectrique de Tshiala, dont il décrit la vétusté.

Cette centrale, installée pour le travail de traitement de diamant à l’usine centrale de la MIBA, fourni à de l’énergie électrique à plus de 5 millions d’habitants de Mbuji-Mayi avec seulement 3 Méga watts au lieu de plus de cinq, a déploré Paul Kalonji wa Banza.

Face à cette difficulté, la société civile projette d’organiser très prochainement, un cadre de concertation pour un dialogue sur l’eau et l’électricité à Mbuji-Mayi, dans le but de trouver des solutions durables à la problématique. ACP/Kayu/DNM/May

Partagez cet article