La composition  du cabinet du Chef de l’Etat et la célébration de la journée internationale de la femme

Les journaux kinois parus vendredi 8 mars 2019 ont réservé leurs colonnes à la composition complète du cabinet du Président de la République Félix Tshisekedi et aux activités de la journée internationale de la femme.

«Le cabinet du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi, affiche complet avec plusieurs nominations dont trois directeurs de cabinets adjoints» titre à sa manchette Agence congolaise de presse (ACP), rappelant par ailleurs que le cabinet du Chef de l’Etat est dirigé par Vital Kamerhe; secondé par quatre directeurs de cabinet adjoints dont le Pr Eberande Kolongele qui avait été nommé, auparavant directeur de cabinet adjoint en charge des questions politiques, juridiques et administratives du Président de la République, deux jours après son accession à la magistrature suprême.

ACP note également dans ses colonnes que la santé a été au centre de l’entretien entre le Président de la République et une délégation de l’USAID, faisant savoir que les questions relatives à la coopération dans le domaine de la santé entre la RDC  et les États-Unis ont primé au cours de cet entretien qui a porté essentiellement sur des projets qu’envisage le gouvernement congolais dans ce domaine en faveur du peuple congolais.

Le média public écrit par ailleurs que le FCC et le CACH ont affirmé leur volonté commune de gouverner le pays dans le cadre d’une coalition gouvernementale, dans un communiqué signé conjointement par Néhémie Mwilanya pour le compte du FCC et Jean-Marc Kabund pour celui du CACH.

Journée internationale de la femme, l’Agence officielle annonce en gras : Lancement officiel du projet « Voix et leadership des femmes à Kinshasa ». Le média public indique que ce projet lancé par le ministère du Genre, famille et enfant et financé par l’ambassade du Canada, a plusieurs finalités notamment, renforcer les capacités des plateformes de défense des droits des femmes, des filles et leurs pouvoirs, rendre les femmes plus autonomes et les accompagner dans le renforcement de leurs capacités et leurs compétences ainsi qu’à créer un environnement réel entre les hommes et les femmes.

Fatshi complète son cabinet, titre Forum des As, rappelant qu’après avoir nommé, dès le seuil de sa prise de fonction le directeur de cabinet et le premier de ses adjoints, le Président Félix Tshisekedi vient de compléter l’ossature de son cabinet, notamment, par la publication tard dans la soirée, des récentes nominations dans son entourage. Félix Antoine Tshisekedi a nommé au poste de Haut Représentant du chef de l’Etat une grande figure du Grand Kasaï. Doyen de l’espace kasaïen, Kitenge Yesu, qui revient aux affaires, après s’être éclipsé de la scène politique à l’arrivée de l’AFDL en 1997. Le Président de la République a confié le poste de Directeur de cabinet adjoint en charge de l’économie à Guylain Nyembo et celui de Conseiller spécial à Vidiye Tshimanga. Fatshi a, par ailleurs, mis le curseur sur l’équipe de communicants de son cabinet. Ainsi, Lydie Omanga, très proche de Vital Kamerhe, est nommée Directrice de communication, alors qu’Abraham Luakabuanga va chapeauter le service de presse comme Directeur. Le quotidien donne la liste complète des nouveaux promus – Haut Représentant du chef de l’État : Kitenge Yesu. – Ambassadeurs itinérants : Patrick Luabeya, Luc Gérard Nyafe – Dircaba aux affaires sociales: Olivier Mondonge – Chef du protocole: John Nyakeru – Dircaba en charge de l’économie : Guylain Nyembo. – Dircaba infrastructure / énergie : Getty Panu Panu. – Conseiller spécial : VidiyeTshimanga – Assistant du chef de l’État : Michee Mulumba Service de la communication – Directrice de communication : Lydie Omanga Directeur de la communication adjoint:

Charles Kilosho Directeur de la communication adjoint : Jean-Pierre Roifuana Service de la presse présidentielle : Directeur de la presse présidentielle : Abraham Luakabuanga Directeur de la presse présidentielle adjoint : Giscard Kusema Directeur de la presse présidentielle adjoint: Paul Diakiesse.

Dans un autre chapitre le journal révèle que la RDC a lancé une feuille de route pour promouvoir le changement dans la protection contre les violences sexuelles basées sur le genre (VBG)  et visant à rendre plus actives et consistantes, les actions de protection et de lutte contre ces violences en situation d’urgence humanitaire.

A propos de la journée internationale des droits de la femme, le quotidien note : L’augmentation du nombre de femmes à des postes de décision est fondamentale, reprenant les propos du secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, qui a fait savoir que l’égalité des genres et les droits des femmes sont fondamentaux pour progresser à l’échelle planétaire sur la voie de la paix, de la sécurité, des droits de l’homme et du développement durable.

La Prospérité revient pour sa part sur la composition du cabinet du Chef de l’Etat et titre : Enfin, le Cabinet de Tshisekedi affiche complet ! Il s’agit d’une cinquantaine des personnes qui sont nommées par le Président de la République, précise la consœur, ajoutant que ces ordonnances reprennent les noms de tous les autres membres qui vont composer son cabinet, selon leurs prérogatives.

A propos du Premier ministre, Le Potentiel titre: «Premier ministre, Kabila désigne, Tshisekedi nomme».

Plus de blocage sur le chemin menant à la désignation du prochain Premier ministre, note le journal, indiquant qu’il n’y aura plus d’informateur pour identifier, en vertu de l’article 78 de la Constitution, la majorité à l’Assemblée nationale. Le journal se réfère à l’accord conclu entre le Front commun pour le Congo (FCC) et le Cap pour le changement (CACH), notant que les deux parties ont convenu de se mettre d’accord sur la procédure de nomination du prochain Premier ministre. « Les deux plateformes politiques recommandent à l’autorité morale du FCC, président honoraire, d’accomplir les devoirs de sa charge permettant au Chef de l’Etat de procéder à la désignation du formateur du gouvernement, et au Président de la République de nommer diligemment ledit formateur du gouvernement », note-t-il reprenant le communiqué conjoint du FCC et CACH.

Célébration de la journée internationale de la femme, le quotidien écrit : Femme à l’honneur. Revenant sur le thème choisi cette année : « Penser équitablement, bâtir intelligemment et innover pour le changement », Le Potentiel note que penser équitablement, c’est mener une réflexion profonde sur le sens exact d’un combat, celui de l’épanouissement de la femme, au-delà du poids émotionnel de la journée du 8 mars, de son caractère festif ainsi que de toutes les déviations qui l’entourent. Il s’agit, en claire, de briser tous les liens du déséquilibre sociétale et de toutes les injustices qui caractérisent la société où la femme et la jeune fille sont de plus en plus brimées et étouffées.

Partagez cet article