La LISPED plaide pour une bonne prise en charge des animateurs de l’équipe nationale

Kinshasa, 14 mars 2019 (ACP).- La Ligue sportive pour la promotion et la défense des droits de l’homme (LISPED) a plaidé pour une bonne prise en charge des animateurs de l’équipe nationale de la RDC, mercredi à la Paroisse Saint Joseph à Matonge, dans la commune de Kalamu, à l’occasion de la messe de suffrages en mémoire de Hassan Nsumbu Gojila, ancien animateur de l’AS V.Club de Kinshasa et de l’équipe nationale de football, les Léopards, décédé il y a sept ans.

A la même occasion, la LISPED s’est souvenu également d’autres animateurs décédés parmi lesquels Impamala Dialu Eddyno alias « Mbanga Mbanga » de l’AS Dragons Bilima et Kelema Sergino du DC Motema Pembe.

Le président de cette structure d’accompagnement du sport congolais, Me Alain Makengo Baggio, a lancé un appel aux autorités du pays, particulièrement à celles qui s’occupent du sport de prendre en mains le dossier des animateurs de l’équipe nationale lorsqu’il y a un match des Léopards : « Ce sont des jeunes gens qui se sacrifient beaucoup pour soutenir l’équipe nationale. Je me souviens de Gojila dont nous honorons la mémoire aujourd’hui lors d’un voyage en Egypte où, après le match, il avait dit qu’il ne se sentait pas bien pour avoir animé durant la rencontre sous une pluie battante. »

Gojila honoré par toutes les structures

L’entraîneur Jean Florent Ibenge Ikwange de V.Club, les animateurs du team vert et noir, de Renaissance du Congo, DC Motema Pembe, AS Dragons Bilima et les membres de la LISPED ont participé à la messe.

A cette occasion, l’officiant du jour, l’Abbé Macaire Antitung, a confié, dans son homélie tirée de Luc 6 : 37-40, que Jésus-Christ est venu pour que le monde entier soit sauvé, y compris « Gojila » et les siens : « Dieu leur avait donné son intelligence de pouvoir composer des chansons sportives et parvenir à emballer tout le monde dans les stades. »

Pour rappel, Hassan Nsumbu Gojila avait tiré sa révérence le lundi 12 mars 2012 à l’hôpital Biamba Marie Mutombo, à Kinshasa, de suite d’une courte maladie. Animateur vedette, Gojila se distinguait des autres par sa petite taille (1,50m), son teint noir et son style particulier de danse.

Il avait été plébiscité Meilleur animateur en 2005 et 2006 dans le cadre du trophée « Ndembo Awards » qu’organisait le studio Maxim Agency en collaboration avec la Fédération congolaise de football association (FECOFA) et l’Association des journalistes sportifs du Congo (ASJC). ACP/ Fng/Cfm/Mpk 

Partagez cet article