La maladie cœliaque, encore moins connue en RDC, est expliquée par un spécialiste

Kinshasa, 15 mai 2019 (ACP).- La maladie cœliaque qui est encore moins diagnostiquée en RDC est une maladie chronique de l’intestin qui se déclenche par la consommation de gluten (un mélange contenu dans les céréales), a indiqué mercredi à Kinshasa le Dr Patrick Ngoma,  gastroentérologue aux cliniques universitaires de Kinshasa (CUK), au cours d’un entretien avec l’ACP à l’occasion de la journée mondiale de la maladie cœliaque célébrée le 15 mai de chaque année.

Cette maladie est parfois confondue avec d’autres pathologies à cause de la similarité des symptômes et peut entrainer une malnutrition malgré une alimentation normale, créant ainsi l’inflammation de l’intestin et rendant ce dernier incapable d’absorber les nutriments, a-t-il expliqué.

Ce spécialiste a fait savoir que la maladie cœliaque est devenue fréquente en RDC tant chez les jeunes que chez les adultes. Chez un patient atteint de cette pathologie, l’ingestion au gluten entrainera une réaction immunitaire anormale dans l’intestin grêle, créant l’inflammation qui endommagera la paroi intestinale.

Le Dr Ngoma souligne que la maladie cœliaque est asymptomatique au début et au stade évolutif, le symptôme principal est la diarrhée apparaissant généralement après avoir mangé tout aliment contenant le gluten (le pain, le gâteau, le spaghetti, etc). Il peut s’en suivre d’autres symptômes comme les ballonnements, des gaz, la fatigue, l’anémie, la dépression et les douleurs articulaires. Elle est principalement causée par l’intolérance au gluten et un facteur héréditaire.

La maladie cœliaque dans ses formes les plus graves engendre des complications dont les plus courantes sont la malnutrition, l’intolérance au lactose (le lait), l’anémie, l’ostéoporose (une perte de la santé osseuse), les calculs rénaux, la neuropathie (une atteinte de nerfs), l’infertilité et le cancer de l’intestin.

Le diagnostic est posé sur 3 étapes qui sont le test sanguin, un prélèvement de tissus (biopsie) dans l’intestin et l’effet de la diète sans gluten qui confirme ou infirme le diagnostic.

Cette pathologie est guérissable au stade précoce par la prise médicamenteuse et l’interdiction des aliments contenant le gluten. Elle est mortelle au stade compliqué. C’est pourquoi il est nécessaire de se faire consulter ou dépister par un spécialiste. ACP/Kayu/DNM/Wet/Kji

 

Partagez cet article