La société «Biso na Bino», pour la régulation des foyers améliorés en RDC

Kinshasa, 20 février 2019 (ACP).- La Directrice générale de la société dénommée « Biso na Bino », Nella Lisa Kalemba appelle l’Etat Congolais à  la régulation des foyers améliorés rapporte un communiqué de cette structure remis mardi à l’ACP.

Le secteur de foyer amélioré étant un secteur novateur il est impérieux indique la source que le pouvoir public le régule en y accordant certaines facilités car  il est amplement porté sur l’environnement.

Selon le communiqué  les foyers améliorés constituent une voie novatrice dans la lutte contre la déforestation affirmant que La fabrication de la braise utilisée pour la cuisson  à Kinshasa en particulier  et en République démocratique du Congo  en général signe l’arrêt de mort des milliers d’hectares de forêts renforçant les effets néfastes du changement climatique.

En rapport avec cette préoccupation «Biso na Bino» propose aux ménages Kinois des foyers  améliorés pour réduire la consommation de la braise et faire des économies. Il précise qu’avec un taux d’accès à l’électricité  ne dépassant pas le 10%,  près de 90% de l’énergie consommée par les congolais provient de la biomasse.

Reconnaissant que les bois de chauffe et la braise sont les plus sollicités pour satisfaire le besoin de cuisson, la source déplore la manière inefficace avec laquelle est utilisée cette biomasse, exposant les utilisateurs à l’émission de la fumée alors que  le foyer amélioré évite l’émanation du Co2  et sur le plan environnemental permet de lutter contre la déforestation.

La société Biso na Bino qui produit près de 2.000 foyers améliorés par mois  travaille en partenariat avec  le ministère de l’environnement et bénéficie de l’appui de l’Agence nationale pour la promotion et l’investissement (ANAPI). ACP/Kayu/DNM/Wet/JFM

Partagez cet article