L’ACOFEPE recommande aux femmes journalistes la production d’articles d’investigation pour ce mois de Mars

Kinshasa, 02Mars 2019 (ACP).- l’Association congolaises des femmes journalistes de la presse écrite(ACOFEPE) invite, dans le cadre de la célébration du mois de mars dédié à la femme, ses membres à se distinguer dans la production d’articles d’investigation sur divers sujets ayant trait à la vie nationale, aux relations internationales ainsi qu’aux thèmes national et international de la JIF 2019, indique un communiqué de cette organisation remis dimanche à l’ACP.

Selon la source, la presse écrite étant considérée comme « la mère des presses », la concurrence dans l’art de l’écrit étant de taille, les femmes journalistes de la presse écrite doivent opérer avec professionnalisme dans le respect strict de la déontologie et de l’éthique professionnelle en vigueur en RDC, afin de promouvoir la paix, la sécurité et  le genre.

En rapport avec le thème national de la Journée internationale de la femme(JIF) 2019 : «Ensemble pour promouvoir la paix, la sécurité et le genre par l’accès aux services publics de qualité », l’ACOFEPE qui opte pour le sous –thème : « plume féminine, ensemble pour la compétence et la distinction » souhaite voir les femmes journalistes faire montre de leur génie artistique en matière journalistique en produisant et publiant des articles de fond , des enquêtes et analyses menées en toute impartialité, des informations fouillées de nature à déconstruire des anti-valeurs et construire intelligemment une société honorable.

Par ces productions, l’ACOFEPE estime que les femmes journalistes de la presse écrite pourraient acquérir l’excellence car celles-ci exigent un savoir et un savoir-faire, et requièrent une autodiscipline dans la vie.

 l’ACOFEPE rappelle-t-on est une organisation féminine des médias qui milite pour revaloriser le statut de la femme journaliste et la promotion de l’écriture par cette dernière. ACP/FNG/Cfm/May

Partagez cet article