Lancement des activités de convergence multisectorielle en faveur des enfants dans la commune de la N’sele

Kinshasa, 27 fév. 2019 (ACP).- Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) vient de lancer les activités de convergence multisectorielle et multidisciplinaire en vue d’améliorer les conditions des enfants dans la commune de la N’sele, indique un communiqué de cette agence onusienne parvenu mercredi à l’ACP.

L’UNICEF qui classe l’enregistrement des naissances des enfants à l’Etat civil, l’accès à l’eau potable, l’alimentation du nouveau-né ainsi que l’éducation parmi ses priorités, entend récupérer de nombreux enfants et mener des réflexions, en associant la communauté, sur ce qui doit être fait dans la zone de santé de la N’sele pour la prise en compte des besoins prioritaires identifiés en faveur des enfants de cette municipalité.

Pour réussir la mise en œuvre de ce plan de convergence, la source souligne qu’il est nécessaire que le bourgmestre de la commune puisse s’approprier l’initiative en mettant en place un mécanisme de suivi  pour attirer l’attention des partenaires.

Pour sa part, le bourgmestre de la commune de la N’sele, Augustin Nkama a exprimé sa satisfaction pour le choix porté sur sa commune qui va gérer ce projet, ajoutant qu’il est fier de cette initiative appuyée par l’Unicef  pour contribuer au développement de l’enfant de Kinshasa, particulièrement  celui de sa municipalité.

Selon lui, les activités planifiées dans le cadre de la convergence continue ont pour mission d’assurer à l’enfant un développement favorable. Ces activités sont entre autres ; la supplémentation en micronutriment, l’amélioration de l’eau potable, l’accès à l’éducation, la lutte contre  la malnutrition, ainsi que les activités de prévention des maladies et de protection axées sur la vaccination.

Le secrétaire permanent  du Comité provincial de suivi des activités de coordination des programmes de coopération RDC/Unicef, Nestor Leta Bokomba a invité d’autres partenaires à se joindre aux efforts du Gouvernement et de la commune ainsi que de l’Unicef pour le bien-être de l’enfant.

Nestor Leta Bokomba a, ensuite, rappelé que les  grandes lignes du plan de  convergence ont été  élaborées en 2018 par sa structure en tant qu’un organe technique du ministère provincial du Plan de Kinshasa. Avant de clore cette cérémonie, les autorités présentes ont remis des actes de naissance à cinq enfants. Puis, elles ont assisté une séance de supplémentation en vitamine A. Pour lier l’utile à l’agréable, un jeu concours a été organisé sur la survie des enfants.

Les lauréats ont été récompensés par des calendriers, horloges, moustiquaires imprégnées d’insecticide,  polos, et autres biens. ACP/ Kayu/DNM/May

Partagez cet article