Lancement  des matinées d’information et d’échanges sur le régime général de la sécurité sociale

Kinshasa 14 mars 2019 (ACP).- Le ministre d’Etat à l’Emploi, travail et prévoyance sociale, Lambert Matuku Memas, a lancé  jeudi  à Kinshasa, les matinées d’information et d’échanges sur la loi N° 16/009 fixant les règles relatives au régime général de la sécurité sociale, à l’intention des employeurs de différentes entreprises et  des directeurs  des centres de gestion de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Pour le ministre,’’ l’organisation de ces matinées a pour but de permettre  aux employeurs  et aux travailleurs de s’informer sur les importantes innovations contenues dans la loi dont question, en mettant un accent particulier sur l’application des ressources  retenues destinées à la CNSS selon les nouveaux taux en vigueur dont l’application interpelle tout le monde’’. Il a précisé que cette application doit être considérée comme la condition de la prise en charge des assurés sociaux dont le gouvernement a la charge.

Lambert Matuku a salué l’initiative de Mme le Directeur général de CNSS pour son initiative d’organiser ces matinées au cours desquelles des experts devront entretenir les participants sur ce sujet important.

Au nombre de ces experts, le ministre a salué la présence de M. Amachou Yeri Diop, Directeur général de la Caisse  sénégalaise de sécurité sociale, l’un des acteurs  majeurs de la matérialisation de la réforme relative au régime général de la sécurité sociale dont l’exposé porte sur des prestations  familiales et sur la télé déclaration de la CNSS.

Après la promulgation par le Président de la République  de la Loi 16/009 du 15 juillet 2016, une nouvelle caisse de sécurité sociale a vu le jour, suite à la signature  par le Premier ministre, du décret  n°18 :27 du 14 juillet 2018 portant création,  organisation et fonctionnement d’un établissement public dénommé Caisse nationale de sécurité sociale, en sigle CNSS.

                   La réforme vise à placer l’homme au centre de toute activité

Mme le Directeur général de la CNSS, Agnès Mwad Katang, a indiqué que cette réforme vise à placer l’homme au centre de toute activité avant d’ajouter qu’à travers cette loi, l’homme devra être performant pour exercer un travail décent.

Elle a rappelé quelques innovations  qu’apporte la loi notamment certaines prestations prénatales et de maternité avant de noter que l’ancienne loi  vieille de 50 ans avait de nombreuses faiblesses corrigées par cette nouvelle loi.

Les matinées d’échanges et d’information se clôturent vendredi.

ACP/ Fng/Cfm/Mpk

 

Partagez cet article