L’artiste Mabanza Ngoma prépare un concert pour son retour sur la scène musicale

Kinshasa, 14 mars 2019 (ACP).- L’artiste musicien et président des rastamen de la commune de N’Djili à Kinshasa, Mabanza Ngoma, alias «Yahmbingi», prépare un concert  populaire pour marquer son retour sur la scène musicale, après une longue période d’absence, a déclaré mercredi, au cours d’un échange avec l’ACP, un des organisateurs de ce spectacle, l’ambassadeur  international de la paix, Mangelesi Lubasa.

Ce concert populaire aura lieu en date du 11 mai 2019, dans l’enceinte du Lycée Sainte Germaine (ex-Lycée du 27 octobre), au quartier 7, dans la commune de N’Djili.

Selon lui, « Yahmbingi » qui joue la musique de style reggae, revient sur scène pour entamer une large campagne de sensibilisation des masses sur le « teaching of the imperial majesty » entendez un recyclage en notions du style reggae dans la philosophie du panafricaniste « Sa Majésté Hailé Sélassié ».

Mabanza Ngoma devra se servir des concerts populaires, comme moyen de vulgarisation des idées maitresses des pères panafricains qui prônaient le mieux-être des populations, l’unité du continent, la tranquillité et autres, contenu essentiel du style reggae. «Une valeur ajoutée de grande envergure devra cette fois être apportée aux travers des productions en concerts populaires de l’artiste Yahmbingi», a-t-il déclaré.

M. Mangelesi Lubasa porte son choix sur Yahmbingi justifiant que, dans la plupart des cas, les idées salvatrices des panafricanistes sont étroitement liées à la musique de style reggae, citant en exemple le chef-d’œuvre légué par le Jamaïcain Bob Marley, « Africa Unit» (Unité pour l’Afrique) et l’œuvre musicale « Mama Kongo» sortie en 2011 par l’artiste musicien Yahmbingi.

Signalons que Mabanza Ngoma « Yahmbingi », en plus de ses qualités artistiques, est promoteur d’un centre de développement et d’encadrement culturel de la jeunesse congolaise (ESOYA’S), dans la commune de N’Djili. ACP/ Fng/Cfm/Mpk

Partagez cet article