L’ASADHO félicite le Président de la République pour la décrispation politique

Kinshasa, 14 Mars 2019 (ACP) –  Le coordonnateur de  l’Association Africaine des Droits de l’Homme (ASADHO), Jean Claude Katende, a, dans une interview accordée à la presse, félicité le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi pour avoir gracié plus de 700 prisonniers politiques et se dit satisfait de l’application de ces mesures de  décrispation politique.

 « Non seulement que nous les avons reçues avec satisfaction mais nous avons travaillé pour qu’elles soient prises. Nous partageons la joie des détenus bénéficiaires et celle de membres de leurs familles. Nous félicitons le  Président pour avoir accompli cet acte de haute portée pour la décrispation et la cohésion nationale. » a-t-il déclaré.

 En  ce qui concerne Diomi Ndongala, l’ASADHO dit attendre l’avènement total de la décrispation politique qui sera faite juste après la libération de cet opposant. Parmi les  graciés, on compte  Franck Diongo, Firmin Yangambi.

            Me Firmin Yangambi remercie le Chef de l’Etat

Par ailleurs, l’activiste des droits de l’homme, Me Firmin Yangambi, bénéficiaire de cette mesure de grâce, a,  via son compte tweeter, remercié le Chef de l’État pour son geste.

 Fin septembre 2009, Me Firmin Yangambi, alors président de l’ONG « Paix sur terre », est arrêté à Kisangani. Les autorités lui reprochaient  d’avoir « convoyé une cargaison d’armes dans le but de lancer un nouveau mouvement insurrectionnel contre la RDC à partir de Kisangani». L’intéressé et ses deux co-accusés,  ont alors été condamnés à la prison à vie, rappelle-t-on.

 ACP/ Fng/Cfm/Mpk

Partagez cet article