Le taekwondo art martial est différent de taekwondo sport olympique, déclare le président de la FECOT

Kinshasa, 15 avril 2019 (ACP).- Un athlète doit savoir distinguer le taekwondo comme art martial du taekwondo en tant sport olympique, a déclaré le président de la Fédération congolaise de taekwondo, Alain Badiashile, dimanche à l’Ecole Ntinu Wene, à l’occasion de la clôture de la 1ère série de recyclage de passage à niveau de la ceinture rouge à la ceinture noire.

Le taekwondo comme art martial reste un sport classique avec des anciennes techniques, tandis que le taekwondo comme sport olympique englobe et implique actuellement les nouvelles techniques et des exigences inhérentes de l’ère du numérique, a-t-il expliqué en précisant que ce sport exige beaucoup d’apprentissage des principes des nouvelles technologies de l’art de l’athlète, si celui-ci veut être compétitif au niveau international. Le taekwondo est un sport qui évolue avec la technologie, raison pour laquelle l’athlète doit métriser le numérique et d’autres nouvelles technologies.

Le président Badiashile a fait savoir que d’autres séries de recyclage seront organisées après la 2ème série de passage des athlètes à la ceinture noire 1er dan et 2ème dan, pour les athlètes de l’intérieur du pays de manière à rehausser leur niveau, à savoir le Sud-Kivu, le Nord-Kivu, le Grand Kasaï et le Katanga. ACP/FNG/DNM/Wet/JMF

Partagez cet article