Les opérateurs économiques du marché Masanga Mbila sensibilisés à la «Taxe Mwinda»

Kinshasa, 15 mars 2019 (ACP).- Les opérateurs économiques œuvrant au sein du marché Masanga Mbila, dans la commune de Mont-Ngafula ont été sensibilisés vendredi au cours d’une tribune d’expression populaire (TEP), au projet «Taxe Mwinda», une nouvelle méthode de paiement des taxes via un téléphone mobile, mise en place par l’autorité de cette municipalité, en vue de sécuriser et d’accroitre le revenu fiscal.

Le bourgmestre adjoint de cette commune, Tryphon Aubin a invité ces opérateurs à se procurer d’une carte «Sim»  téléphonique les permettant à mieux effectuer le paiement des impôts fiscaux, avant de les rassurer à une sécurité et protection pour l’avancement et l’émergence de son entité.

Il a encouragé la  femme congolaise, en marge du mois de mars lui consacré, à être «un modèles et un responsable qui se donne à la quête de son autonomisation ainsi que de son épanouissement dans le souci de faire face aux multiples besoins».

Pour sa part, l’administrateur du marché Masanga Mbila, Merlin Tshimanga a déploré les tracasseries de certains policiers du coin qui malmènent les femmes, les empêchant à mieux exercer leurs activités génératrices de revenus. Il a émis le vœu de voir l’implication de l’autorité morale à chaque fois qu’il y a urgence.

De son côté, Mme Germaine Ngindu, vendeuse au sein de ce marché, s’est dite satisfaite de ce projet, promettant de se procurer cette carte  Sim qui lui permettra de bien gérer ses revenus. L’occasion était pour les vendeurs de ce marché, dont M. Augustin Tshanda, gérant d’une boutique, de demander à l’autorité municipale de veiller à la protection de leurs biens. Il a en outre, invité ses pairs à se procurer la carte Sim appropriée en vue de se conformer aux exigences des autorités.

Le projet «Taxe Mwinda» consiste en l’accroissement du revenu fiscal à travers le paiement effectif des taxes et impôts officiels imposables au niveau provincial et des entités territoriales décentralisées (ETD) grâce au changement de comportement des citoyens face à la fiscalité informelle.

Cette tribune d’expression populaire est organisée par le CADICEC avec le financement de la Coopération britannique, à l’intention des hommes et des femmes de ce marché, pour une période allant du 01er janvier 2018 au 30 juin 2019, rappelle-t-on. ACP/Kayu/DNM/JGD/NIG

Partagez cet article