L’évêque au centre du procès dans une juridiction de l’église

Kinshasa, 15 mai 2019 (ACP).- L’élément important dans   l’organisation des tribunaux ecclésiastiques ou de  la juridiction du diocèse de l’église catholique,  c’est de mettre l’évêque  au centre du procès, en étant le juge du procès, a déclaré mercredi  le  Pr Abbé Marcel Ndjondjo  lors de son intervention à la journée canonique organisée par   la faculté de droit canonique de l’université catholique du Congo (UCC).

Selon l’intervenant,  les évêques sont considérés comme des juges des fideles de l’Eglise catholique, signalant que ces évêques doivent se mettre au centre et régler les conflits entre les fideles de l’Eglise, et chaque diocèse doit  avoir un tribunal ecclésiastique.

Les tribunaux ecclésiastiques, sont classifiés selon le degré du jugement, le nombre du jugement, en territoires diocésain, interdiocésain et régional a indiqué l’intervenant, relevant aussi les tribunaux collégiaux, la classification selon le pouvoir qu’on accorde à un tribunal.

Il y a aussi des tribunaux selon  les compétences,  les instances constituées par le Pape, l’évêque. ACP/Kayu/DNM/Wet/Kji

Partagez cet article