L’Exécutif provincial de Kinshasa s’implique pour résoudre la situation des  travailleurs du secteur de  commerce

Kinshasa ,13 mars 2019 (ACP).-  Le ministre provincial des finances, commerce, industrie et IPME, Guy Matondo Kingolo, a promis   mercredi, au nom du gouverneur de la ville de Kinshasa, l’implication de l’Exécutif provincial pour résoudre la situation sociale des travailleurs du secteur de  commerce, qui observent depuis lundi un mouvement de grève.

 C’était au cours d’une  réunion de travail qu’il a eu avec ces grévistes, à l’Hôtel de ville  de Kinshasa, en présence des responsables de la police.

Guy Matondo, a fait savoir que cette situation ne concerne pas seulement les congolais travaillant dans les maisons commerciales des libanais et indopakistanais, mais   aussi  tous les travailleurs du secteur  du petit commerce, qui revendiquent leur droit sur la mise en application  de l’ordonnance loi du 08 février 2017 fixant les règles applicables à la sous-traitance dans le secteur privé. Lequel texte devait être appliqué depuis l’année 2018.

«Il a été constaté ce dernier temps, que beaucoup d’entrepreneurs principaux se livrent  aux pratiques interdites par la loi, foulant ainsi aux pieds les dispositions  de la loi susvisée », a-t-il déclaré, en demandant aux employeurs de ce secteur de mettre fin à leurs pratiques illicites, au risque d’encourir des pénalités prévues par les dispositions légales et réglementaires en la matière.

L’Exécutif provincial de Kinshasa s’engage  donc à rencontrer le gouvernement central afin que l’ordonnance soit appliqué dans un délai  raisonnable, dans le but de sécuriser les travailleurs congolais qui ne sont pas couverts par un contrat, a-t-il déclaré, en demandant aux grévistes de mette fin à leur mouvement.

De leur coté le porte parole de l’Intersyndical de ces travailleurs, Pascal Kabeya, a salué les conclusions de l’échange avec les autorités provinciales,  espérant  en l’aboutissement heureux de leur dossier. ACP/FNG/Kayu/DNM/Wet/KJI

Partagez cet article