L’OIM encourage la justice au plus près de la population à travers les audiences foraines

Kinshasa, 14 avril 2019(ACP).- La chargée de communication de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM)/RDC, Mme Charlotte Lepri, a réaffirmé samedi l’engagement de sa structure d’encourager la justice à être  plus près de la population à travers les audiences foraines.

Lors  de l’évaluation des activités de cette structure pour les mois de février et mars 2019,  elle a indiqué que  les audiences foraines comme celles de Nyiragongo, au Nord-Kivu, sont des audiences (civiles et pénales) qui se tiennent en dehors du siège ordinaire du tribunal, mais dans les limites territoriales assignées à celui-ci.

Cette justice, a-t-elle dit, «hors les murs» est souvent plus effective et plus proche du justiciable, soulignant que trois juges, un greffier, un procureur et un huissier, se sont rendus à Nyiragongo, au Nord-Kivu, les 27 et 28 février 2019 pour tenir des audiences consacrées au règlement des conflits fonciers, dans le cadre du programme CISPE.

Les conflits liés à la terre  sont en effet un problème majeur en RDC et à l’origine de graves crises dans l’Est du pays, a indiqué Mme Charlotte Lepri, précisant que  les raisons de ces conflits sont multiples notamment  l’inadéquation du cadre normatif, le contrôle de la terre par les groupes armés, en particulier dans les zones minières, les difficultés d’accès à la terre pour les paysans les plus pauvres, la dérégulation du marché de la terre, les importants déplacements de la population, ou encore la corruption et le trafic d’influence dans le processus de distribution des terres par certaines autorités politiques.

Les leaders communautaires et les organisations de la société civile, a ajouté  Mme Charlotte Lepri, ont informé au préalable, les communautés de la tenue de ces audiences et les ont préparées à l’arrivée du tribunal, avant d’informer qu’un groupe de personnes a été formé pour observer les procès et s’enquérir ensuite de la satisfaction des justiciables. Elle a souligné que les plaignants, comme la défense, ont bénéficié d’une aide juridique gratuite, avec des avocats sur place pour conseiller et défendre ceux qui en avaient besoin.

Ceci montre qu’avec une bonne gestion, une approche décentralisée et une supervision adéquate, le système judiciaire congolais est en mesure de répondre de manière effective aux besoins de justice des communautés, a-t-elle conclu.

Les activités génératrices de revenus menées par l’OIM/RDC

Par ailleurs, Mme Lepri a fait savoir qu’en février et en mars 2019, l’IOM a soutenu financièrement des activités génératrices de revenus dans des sites de déplacés.

Ce soutien financier qui a généralement été investi dans des activités de petit commerce, d’élevage, d’agriculture et des métiers (coupe et couture, pâtisserie), a concerné 445 ménages au Nord-Kivu, 450 ménages au Tanganyika, et 439 ménages en Ituri. Les conditions de vie des bénéficiaires se sont améliorées, a-t-elle indiqué.

Aide à l’intégration des 390 ménages en Ituri

Selon Mme Charlotte Lepri, l’IOM a aidé  en mars, 390 ménages vivant dans des sites de déplacement en Ituri à identifier des alternatives durables à la vie dans ces sites. 334 familles ont reçu un soutien financier pour s’intégrer dans une communauté d’accueil, tandis que 59 autres ont choisi de retourner dans leur milieu d’origine. L’IOM et ses partenaires, a-t-elle signalé, se sont rendus dans les villages d’origine de ces familles pour vérifier leurs conditions générales de vie et si elles sont en  sécurité.

En outre, pour que les déplacés ne soient plus obligés de consommer de l’eau souillée, l’OIM a profité de la Journée mondiale de l’eau, le 22 mars dernier, pour distribuer 600 kits Wash et  sensibiliser 7000 personnes vivant dans des sites de déplacés de Tse Lowi et Tuwngane en Ituri, aux risques auxquels ils s’exposent en consommant de l’eau sale, a renseigné Mme Charlotte Lepri, avant d’ajouter que les participants ont également été formés à protéger les sources d’eau et encouragés à améliorer leurs pratiques. ACP/FNG/FMB/NIG

Partagez cet article