Madagascar : la société civile se prépare pour les législatives du 28 mai

Kinshasa, 15 mars 2019 (ACP).- La société civile de Madagascar se prépare pour les législatives du 28 mai prochain, a rapporté vendredi RFI. Selon la source, la plateforme de la société civile Rohy, qui regroupe des dizaines d’organisations dans les 22 régions de la Grande Ile, compte bien à nouveau contribuer au bon déroulement du scrutin.

C’est ce qu’elle a annoncé jeudi 14 mars, lors d’une rencontre à Antananarivo entre acteurs de la société civile et bailleurs de fonds internationaux. Première mission de cette plateforme: inciter les Malgaches à aller voter pour cette élection de proximité.

Marie Stella Razanamahefa est la responsable technique de l’observatoire électoral indépendant «Safidy», «choix» en français mis en place par la société civile. «L’observatoire Safidy a déjà sensibilisé les électeurs pour qu’ils s’inscrivent sur les listes électorales» ou à vérifier si leur nom y figure bien.

Harijaona Andriamoraniana est le coordonnateur technique de la plateforme de la société civile Rohy. Les citoyens n’ont pas une compréhension suffisante du rôle des parlementaires, a-t-il expliqué, et «même du rôle des partis politiques et des candidats…. qui promettent des choses alors que leur première responsabilité c’est de proposer et de voter des lois.»

Parfois même les parlementaires demandent des «budgets pour leur permettre de réaliser telle ou telle infrastructure alors que ça doit être dans le rôle de l’exécutif», selon Harijaona Andriamoraniana. Lors de la présidentielle de novembre, cette plateforme avait déployé plus de 7000 observateurs nationaux dans tout le pays. Elle en prévoit autant pour l’élection législative. ACP/Kayu/DNM/JGD/NIG

Partagez cet article