Nomination du patron de l’ANR et adoption du projet de règlement d’ordre intérieur

Les quotidiens parus mercredi 20 mars 2019 à Kinshasa se focalisent sur la nomination du nouveau patron de l’Agence nationale de renseignement (ANR) et l’adoption du projet de  règlement d’ordre intérieur de l’Assemblée nationale.

«Le Président de la République, Félix Tshisekedi appelle l’armée à la discipline»,  titre en manchette l’Agence congolaise de presse (ACP) qui  note que le Chef de l’Etat a demandé  au Haut commandement d’être discipliné  et de  gérer  dans la discipline les hommes en uniforme, au cours de la deuxième réunion du Haut commandement militaire présidée à la cité de l’Union africaine.

Selon le porte-parole des FARDC, le général-Major Léon Richard Kasonga, le commandant suprême des FARDC est revenu, poursuit l’ACP, une fois de plus, sur la discipline, en tant que mère des armées qui doit caractériser les militaires des forces armées, soulignant que  le Chef de l’Etat a  promis son accompagnement dans l’amélioration des conditions de vie et de travail des militaires.

Par ailleurs, l’ACP indique que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a nommé M. Izium Kakiak  au poste d’Administrateur général de l’Agence nationale de renseignement (ANR). Il sera secondé  de  M. Mbelu Biosha  comme   Administrateur général adjoint  tandis que    MM.  Jean Pierre Mbombo Tshibi, Kal Tshijik et Numbi Kalala ont été nommés respectivement  chef de département intérieur, chef de département extérieur et chef de département d’appui.

Forum des As,  qui revient sur cette nomination explique  que   M. Izium Kakiak  est un fils maison  qui  succède à Kalev Mutond, poursuivant que ce nouvel homme  de la place ex-UZB est un « agent » de carrière. Un pro qui a gravi tous les échelons au sein des Renseignements sous ses différentes dénominations (CND, AND, SNIP), conclut le confrère.

De son côté, Le Phare écrit à propos de la nomination du nouveau patron de l’ANR, que son prédécesseur, Kalev Mutond,  a exercé, pendant huit ans, les fonctions de numéro un de ce service ultra-sensible pour la sécurité nationale.

Au chapitre parlementaire, l’ACP signale  que les députés nationaux ont procédé en plénière, à l’adoption article par article du projet de règlement intérieur  devant régir l’organisation et le fonctionnement de cet organe délibérant. Ce texte de 256 articles répond au souci d’innover et détermine les droits et devoirs des députés, note l’agence nationale, reprenant les propos du président de la commission chargée de l’élaboration du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le Pr. Evariste Boshab.

Sur le même registre, La Prospérité écrit pour sa part, que les députés nationaux adoptent le projet de Règlement Intérieur article par article, indiquant que les travaux vont se poursuivre encore aujourd’hui. Les députés nationaux ont approuvé, à l’occasion, les pouvoirs des 23 suppléants qui, désormais, devront siéger à l’hémicycle du Palais du peuple, en remplacement des titulaires qui ont renoncé à leur mandature pour diverses raisons, conformément à la loi, souligne le journal.

 

 

Partagez cet article