Nord-Kivu : les structures sanitaires privées accusées de propager la désinformation sur l’épidémie d’Ebola

Beni, 15 avril 2019 (ACP).- Le maire de la ville de Beni, Nyonyi Bwanakawa Nyonyi a dénoncé le comportement irresponsable des structures sanitaires privées de sa juridiction devenues des canaux de la désinformation sur  la maladie à virus Ebola, mettant ainsi en mal les efforts du gouvernement et de ses partenaires dans la riposte contre cette épidémie.

Il s’exprimait lundi lors de la montée des couleurs nationales, décriant le fait que «ces centres de santé privés cachent les malades à des fins lucratives, au lieu de les transférer dans des structures habilitées à prendre en charge les cas suspects». Il a invité, à cet effet, la population à collaborer avec les structures étatiques afin d’éradiquer de la maladie à virus Ebola qui refait progressivement surface dans la ville suite aux contacts perdus de Butembo, Mangina et Komanda. Le maire de Beni a également appelé le personnel soignant à plus de compassion envers les résidents de la région qui sont actuellement confrontés aux affres de la terrible maladie à virus Ebola.

Au nombre des mesures supplémentaires de prévention, Nyonyi Bwanakawa Nyonyi a proposé notamment un débat franc avec les équipes engagées dans la riposte pour envisager les voies et moyens d’arrêter la chaine de contamination. ACP/FNG/DNM/Wet/JFM/JLL

 

Partagez cet article